Droit de cité

Droit de cité

Le discours du Trône cette année a tout particulièrement abordé le domaine de la culture, personnellement je me suis focalisé sur ce passage : «Le Maroc, riche de son identité plurielle aux multiples affluents linguistiques et ethniques, possède un patrimoine culturel et artistique digne d’admiration. Il appartient donc au secteur culturel de traduire concrètement cette diversité. Il devrait encourager toutes les formes d’expression créatrices, aussi bien celles en harmonie avec notre patrimoine séculaire que celles en phase avec le goût moderne, dans ses styles et ses genres, multiples et variés, et ce, dans une démarche où se conjuguent et se complètent les traditions ancestrales et les créations modernes».

Une fois de plus le Souverain rappelle que notre identité est plurielle – nous sommes d’ailleurs l’un des seuls pays à avoir inscrit cette diversité dans le préambule de notre Constitution. D’un trait il relie notre patrimoine à ce que peut- ce que doit- être notre avenir culturel : utiliser notre riche héritage pour  innover et imaginer l’actuel et le futur.

Nous pouvons tous y voir un encouragement évident à la création : si hélas il est clair que nous ne pouvons compter que très peu sur l’esprit d’innovation de nos élus locaux, voire sur leur intérêt même pour les choses de la culture, il nous reste une seule chose à faire : à nous d’oser, à nous d’agir !
Aux «armes» créateurs, hommes et femmes de culture en tous genres, «faiseurs» de culturel…certes encore faut-il que les moyens suivent, mais si la jeunesse et les acteurs culturels eux-mêmes ne prennent pas «ces choses» en main rien ne se fera.

La culture n’est ni superflue, ni un luxe, elle est l’âme d’un peuple, je voudrais profiter de cette tribune pour mettre à l’honneur un groupe de jeunes, motivés et combatifs, qui ont décidé de se mettre au service de l’action culturelle de terrain et de proximité, en permettant à la culture «d’aller aux jeunes». «Droit de cité» est le nom qu’ils ont choisi pour leur association, tout un programme !!! Ils ont compris que la jeunesse était en demande et qu’ils devaient s’impliquer pour permettre l’émergence d’une nouvelle génération artistique.

Ils sont, avec les associations Marocains Pluriels et Sqala, les initiateurs d’une initiative de passerelle culturelle plurielle qui verra le jour ce samedi 5 octobre et dont l’objectif principal est de permettre à de jeunes talents en recherche de reconnaissance d’émerger, de se produire devant un public, de rencontrer la presse et d’être «parrainés» par des artistes de renom.

Musique bien sûr, mais aussi théâtre, vidéo, poésie, cinéma, écriture, peinture… toutes les palettes de la culture auront droit de cité dans cette initiative baptisée «Escale à la Sqala». «Si Simo», star montante, a accepté de se produire à cette 1ère édition, il fera bénéficier de son «aura» les jeunes du Groupe musical «Hurricane» et les jeunes de la troupe «Flavorz», artistes de freestyle.

Cette rencontre mensuelle se fera autour de «chfenjs» et de thé, dans la pure tradition populaire… Soyons à leur rendez-vous, c’est de telles initiatives que naîtra le renouveau de notre paysage culturel

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *