En attendant… : L’autre derby

Cela fait longtemps que l’on n’a pas assisté à une fin de championnat de football aussi spectaculaire. Deux équipes qui ne veulent pas lâcher prise : le Hassania d’Agadir, révélation de cette saison, et le WAC de Casablanca, à la recherche d’un titre qui lui échappe depuis neuf ans. Mais ce qui mérite d’être souligné c’est que les deux équipes sont conduites par deux cadres techniques marocains, avec un grand M. M’hamed Fakhir, un Rajaoui, et Fakhreddine Rajhi, un Wydadi.
Deux ex-frères ennemis. Le premier a été désigné, par notre confrère « Al Mountakhab », comme meilleur entraîneur de la saison dernière. Le second, jusqu’à présent sans consécration, est un grand connaisseur du football Soussi puisqu’il a été, pendant quelques années, à la tête du deuxième club d’Agadir, en l’occurrence le Raja.
La différence c’est que le Rajaoui a pris les destinées du HUSA avec une grande marge de manoeuvre, depuis le départ du jeune cadre national Skitioui, alors que le Wydadi, dit «Friekh», a succédé au Français et actuel entraîneur de l’équipe de deuxième division française de Crétail, le fameux Ladislas Lozano. Autre différence : les deux entraîneurs ont acquis leurs expériences et leurs savoir-faire loin de Casablanca et de son casse-tête. Aussi, le club de Souss a, tout au long de la saison, été un long fleuve tranquille contrairement au Wydad qui a traversé une période de tempête. Quoi qu’il en soit, les deux équipes ont réussi à s’imposer comme de sérieux prétendants au titre et comptent aller jusqu’au bout dans le reste du championnat. Leurs parcours et leurs résultats respectifs viennent confirmer leurs ambitions.
Sur les vingt-sept matchs joués depuis le début de la saison, le leader compte dix-huit victoires, sept matchs nuls et deux défaites, dont une contre le WAC à Casablanca. Quant au club des Rouge et Blanc, il a à son actif 17 victoires, contre huit matchs nuls et deux défaites. Des chiffres qui attestent de l’hégémonie des deux formations et en disent long sur la course-poursuite, comme au cyclisme, pour s’adjuger le sacre, tant attendu. Les prochaines journées promettent beaucoup de suspense, surtout lors du match choc HUSA-WAC, comptant pour l’avant dernière journée du groupement national de football.
Ce sera le match de la saison, mais aussi l’autre derby casablancais entre Fakhir et Fakhreddine. C’est là où va se jouer le titre de champion du Maroc. Pour l’heureux gagnant, la dernière journée sera la consécration d’un travail de longue haleine. La fête quoi !.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *