Ftour Pluriel : «Envie d’ensemble»

Ftour Pluriel : «Envie d’ensemble»

Les jeunes ont besoin  d’une dynamique intergénérationnelle, où ils auront à apprendre et à donner: le Maroc,  depuis toujours, est le pays de la rassemblance, où au quotidien compatriotes musulmans  et juifs, ainsi que chrétiens installés au Royaume vivent en pleine harmonie.

Vivre ensemble ne peut être seulement une incantation ou une nostalgie. Face aux  discours et aux actes de haine, de violence, de rejet, de barbarie, la riposte doit être  actuelle, dynamique. Il est, par ailleurs, urgent de proposer à la jeunesse des espaces, des  actes qui unissent et ouvrent également des perspectives porteuses. Les jeunes ont besoin  d’une dynamique inter-générationnelle, où ils auront à apprendre et à donner: le Maroc,  depuis toujours, est le pays de la rassemblance, où au quotidien compatriotes musulmans  et juifs, ainsi que chrétiens installés au Royaume vivent en pleine harmonie.

Pour la seconde année consécutive le Stade Olympique Casablancais et l’association  Marocains Pluriels ont choisi d’illustrer cette spécificité en organisant leur Ftour Pluriel sur  le thème «Ces valeurs et ces saveurs qui nous unissent», mettant en relief la diversité de  la gastronomie marocaine.

Cette 5ème édition du Ftour Pluriel, placée sous la présidence – et en présence – de  Monsieur André Azoulay, conseiller de Sa Majesté le Roi, consacrera en effet la richesse de  notre art culinaire, élément primordial de notre vivre-ensemble.

Outre les saveurs de ce repas de rupture du jeûne partagé – au cours duquel Maguy Kakon  et Fatema Hal conteront «la cuisine de la paix» (thème de leur futur ouvrage commun),  les sons uniront musulmans, juifs et chrétiens autour de personnalités, d’artistes et de  représentants des 3 cultes, grâce à un spectacle musical autour du thème «Il n’y a qu’un  seul Dieu», cette chanson de Lili Boniche remaniée par Maxime Karoutchi.

La Chorale Diapason, la Chorale Gospel de la paroisse Saint Jacques de Mohammedia et Vanessa Paloma mêleront leurs voix pour chanter la fraternité.

«Ces valeurs et ces saveurs qui nous unissent» : en effet chaque année voit les 2 associations chercher à illustrer les valeurs qui nous unissent de façon différente. L’an dernier ce sont les liens tissés qui avaient été choisis mettant en avant les costumes de mariage traditionnels, cette année ce sont les saveurs communes qui verront -outre le Ftour habituel- les mets gastronomiques et les pâtisseries se mêler, afin de montrer une fois de plus les liens enchevêtrés de notre population.

Le mois de ramadan est, par essence, un mois de solidarité, de fraternité et de Partage- tout particulièrement au Maroc – où de tout temps chaque famille a gardé sa porte ouverte à «l’invité» et où les voisins –quelle que soit leur religion- ont toujours été  conviés à partager la rupture du jeûne…

Le SOC et Marocains Pluriels se proposent de célébrer ainsi «l’envie d’ensemble», comme un signe envoyé au Monde…

En fait dans un contexte mondial marqué du sceau de la barbarie, les deux associations  Marocains Pluriels et le SOC souhaitent donner à leur ftour Pluriel une résonance internationale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *