Ftours pluriels à travers le monde

Ftours pluriels à travers le monde

L’idée est simple, il s’agit là où nous vivons – au Maroc ou à travers le monde- d’organiser un Ftour comme de coutume et d’inviter – ce soir-là, le 15 juin – nos amis, nos voisins, nos collègues… toutes origines, toutes confessions confondues, afin d’en faire un Ftour Pluriel !

Pour lancer l’initiative un «Collectif de Marocain(e)s Pluriels et Fraternels» s’est mis en place, qui regroupe des citoyens de 3 pays pour l’instant (Maroc, France et Belgique) et de différentes villes (à l’heure actuelle : Casablanca, Rabat, Marrakech, Oujda, Essaouira, Mohammedia, Paris et sa banlieue, Bruxelles, Reims, Meaux, Dijon…): Narjis Rehraye, Mounir Aznail, Oum Hazima, Omar Chraibi, Zrika Widadi, Abdeltif Noukri, Amine Ayoubi, Hamza Zehraoui, Said Allibou, Hassan El Harbali, Sanaa El Younsi, Nouria Zendafou Rezeg, Nabil Brouz, Redouane Boulasri, Monique Delrieu, Ghitah Bennis, Said Laatiris, Hafid El Haoussine, Aziz Lamrani, Yannick Assor Soussana, Ahmed Ghayet.
L’action est lancée par ce Collectif de Marocain(e)s mais est d’ores et déjà ouverte à toutes celles et tous ceux qui veulent le rejoindre. La Charte du Ftour Pluriel en décrit les objectifs et les valeurs :

«Ftour pluriel autour du monde : Les Liens Tissés.
Par essence même, le mois de Ramadan est un mois de solidarité, de convivialité et de communion.
Au Maroc particulièrement, où de tout temps, chaque famille a gardé sa porte ouverte à «l’invité» et où les voisins –quelle que soit leur religion- ont toujours été conviés à partager la rupture du jeûne…

En ces temps de haine, de violence, de rejet de l’Autre, de barbarie…, un «Groupe de Marocain(e)s Pluriels et Fraternels» a choisi de lancer – à une même date : le 15 juin – une initiative symbolique de partage et de paix, en organisant un Ftour pluriel, sur le thème des «liens tissés».

Ainsi tous les Marocain(e)s désireux de se joindre à cette chaîne, là où ils vivent – que ce soit au Maroc, et à travers le monde – inviteront leurs amis, voisins, connaissances, collègues de travail – toutes origines, confessions, nationalités confondues – à partager fraternellement leur repas de rupture du jeûne.
Autour de l’art culinaire marocain – illustrant le repas typique du mois sacré de Ramadan – préjugés, peurs et amalgames tomberont, de façon à ce que les liens tissés perdurent à travers le temps et l’espace, pour contribuer à faire triompher les valeurs d’entente, d’ouverture et de convivialité.
Pour se joindre à cette initiative il suffit de le faire savoir sur la page facebook de l’initiative, chacun(e) sera ensuite invité à poster les photos de son Ftour Pluriel sur cette page…
Il y a quelques mois, dans le même esprit, un couscous de la fraternité avait été organisé dans de nombreuses villes du Maroc mais aussi de France, de Belgique, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne… en réaction aux attentats et l’initiative avait connu un grand retentissement !
Ces Ftours Pluriels, à travers le monde, résonneront comme un antidote à la barbarie !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *