Hors-jeu : La griffe de la noblesse

La fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE) fêtera ses meilleurs cavaliers et chevaux le vendredi 28 décembre au cours d’une soirée de gala. C’est une autre fête de ce sport noble qui pérennise la grande tradition chevaleresque du Maroc et le met sur le plan compétitif dans le sillage des grandes nations de cette discipline. Quoi de plus normal que ce sport ait connu un tel développement quand on sait que cette fédération est dirigée par une Princesse qui a consacré toute sa vie à la promotion de la pratique équestre. SAR la princesse Lalla Amina qui en est la présidente se donne corps et âme pour vulgariser ce sport et le rendre aussi populaire que possible. Avec sa disponibilité légendaire et sa passion innée pour le cheval, cette grande cavalière a réussi à faire de «la semaine du cheval» une fête populaire annuelle à Dar Essalam. En instaurant l’entrée gratuite, la Princesse a fait drainer un public record à cette manifestation désormais suivie par toutes les couches sociales. D’autant plus que sur le plan de l’organisation tous les ingrédients pour passer une belle journée sont assurés : rafraîchissement, restauration, distractions et jeux pour enfants. Et pour boucler la boucle la fédération invite chaque année des artistes de renommée internationale qu’ils soient européens, égyptiens ou brésiliens dont la présence suscite un enthousiasme incroyable chez le public. Ce n’est donc pas étonnant que SAR la Princesse Lalla Amina soit désignée, déjà en 1988, meilleure dirigeante du continent africain et que ses activités soient souvent couvertes par la presse spécialisée mondiale. Cet esprit de travail assidu, rationnel et planifié a permis aux cavaliers marocains de se distinguer dans différentes compétitions internationales, continentales et régionales. L’équipe nationale domine sur le plan africain et arrive même à donner du fil à retordre aux équipes les plus huppées dans les championnats du monde. Aujourd’hui, le magazine «Maroc équestre» dirigé par le jeune et dynamique secrétaire général permanent de la fédération, Badr fakir, rend hommage à une autre génération de cavaliers talentueux. Ce qui est encore plus prometteur, c’est que les membres de la fédération se sont imprégnés des qualités de rigueur, de disponibilité et de persévérance de SAR la Princesse Lalla Amina. Une Princesse qui s’occupe personnellement des plus petits détails jusqu’à installer, elle-même, les obstacles. L’idéale de l’harmonie entre la modestie et la noblesse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *