Hors-jeu : La paranoïa des pharaons

On n’est jamais si ridicule par les défauts que l’on a, que par les qualités que l’on affecte d’avoir. Tous les Marocains savent que la sournoiserie de nos soi-disant frères égyptiens est de coutume chaque fois que le Maroc se trouve en tant que concurrent. Plus important que toutes les qualifications, l’enjeu actuel entre certains pays africains prétendants, n’est autre que l’organisation du Mondial 2010. La presse égyptienne, toujours dans son rôle de pseudo avant-gardiste, s’attaque violemment aux « pays frères » qui se portent candidats pour abriter la plus grande manifestation sportive du monde. Cette même presse titre dernièrement en grandes manchettes avec une interrogation digne des années 1940 : « Les frères arabes complotent-ils contre l’Egypte pour l’organisation du mondial 2010 ? », Le directeur de la campagne égyptienne, l’ex-gardien de buts des Pharaons, Ahmed Shoubeer, confirme dans la foulée que son pays mérite de loin d’abriter cette coupe du monde !! Selon lui, l’Egypte, de par son histoire, ses infrastructures touristiques inégalées et sa suprématie artistique ainsi que la paix et la sécurité absolues qui y règnent, en font le pays le mieux qualifié pour cette mission. Le rieur a l’immense avantage d’être dispensé de fournir ses preuves : il peut, selon son humeur, déverser le ridicule sur ce qui lui plaît, et cela sans appel. S’il y a vraiment une question qui demeurerait à jamais sans réponse, c’est bien celle-ci : pourquoi nos frères égyptiens se prennent-ils toujours pour la tête de série du monde arabe dans tous les domaines ? Jamais une rencontre dans n’importe quelle discipline n’a eu lieu entre le Maroc et le pays des pharaons sans que la presse égyptienne n’en faisait une question de vie ou de mort. Que ce soit au niveau des Coupes africaines, des jeux panarabes, ou encore, et c’est plus mobilisateur que s’il s’agissait d’une nouvelle invasion du Sinaï, quand les deux sélections s’affrontent. Il faut dire que le complexe de supériorité chez les enfants de « la mère de l’univers » a toujours été cassé par les Marocains, notamment en football, puisque dans d’autres disciplines (Athlétisme, tennis) il n’y a aucun point de comparaison. Les équipes Marocaines de football que le hasard des tirages au sort fait en sorte qu’elles affrontent leurs homologues égyptiennes en savent beaucoup plus. Même un arbitre Marocain quand il est désigné par la FIFA ou la CAF pour officier un match engageant une équipe du pays du Nil, il est automatiquement, et avant même que la rencontre ait lieu, montré du doigt comme un mauvais augure, incompétent et anti-égyptien en plus. Le dernier cas en date est celui de l’arbitre marocain Abderrahim El Arjoune qui était chargé d’officier la rencontre Zamalek contre le club Tanzanien de Simba. M.El Arjoune fut directement accusé de «complot» contre les zamalkaouis !! Le Raja et le WAC sont attaqués de toutes parts dès qu’ils mettent pied-à-terre en Egypte. Et voilà que tout à coup, l’on conspire contre une nation disciplinée et qui croit au droit de l’égalité des chances. Ah ! Si le ridicule qualifiait à l’organisation de la Coupe du Monde !!

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *