Hors-jeu : L’essentiel, c’est la performance

Le tirage au sort des championnats du monde de handball n’a pas souri à l’équipe nationale. Le groupe où elle doit évoluer est trop difficile pour qu’elle puisse aller loin dans cette compétition internationale. Au rythme où va notre handball, la Yougoslavie, l’Espagne, la Pologne et la Tunisie, seront difficiles à surmonter.
Encore faut-il rappeler que notre Sept national a toujours brillé par ses contres-performances dans ce forum mondial auquel il a participé quatre fois d’affilée. L’essentiel n’est pas seulement de participer, mais de réaliser des performances qui rehaussent l’image de notre pays parmi le gotha mondial de cette discipline. Non pas que nos joueurs manquent de talent, bien au contraire puisque nombre d’entre eux sont des professionnels.
Mais le handball national est tellement mis dans les oubliettes, que l’on ne découvre son existence qu’à l’approche des championnats du monde. Il n’y a pas mieux que le vice-président de la fédération royale marocaine de handball (FRMH) pour témoigner de cette défaillance inouie. Abdeltif Tatbi, qui ne fait pas dans la langue de bois, a appelé les responsables de notre sport à donner à l’équipe nationale les moyens nécessaires pour préparer ce rendez-vous. Il trouve inconcevable que la sélection nationale ait manqué de préparation pour toutes les précédentes éditions, ce qui a donné les résultats décevants que l’on connaît.
Nos dirigeants ont été tellement grisés par la qualification aux championnats du monde, qu’ils se sont contentés de donner à notre équipe un rôle de figurant. À tel point que les joueurs nationaux ont été rassemblés à la dernière minute dans les précédentes éditions. Pis encore avant des championnats d’Afrique qui sont qualificatifs pour le Mondial, l’équipe nationale n’a pas joué un seul match préparatoire. Du jamais vu dans les annales du sport national dont les équipes nationales se concentrent souvent à l’étranger. C’est ce rehausse la valeur de nos handballeurs qui affrontent des adversaires plus coriaces qu’eux avec des armes inégales. Autrement tout le monde reconnaît le talent de nos joueurs qui n’a besoin que d’être aiguisé par des matchs de préparation adéquats.
Ces valeureux guerriers sans armes méritent toute la considération car ils jouent en championnat dans des conditions difficiles. Leur seule consécration est de participer aux championnats du monde. Encore faut-il qu’ils bénéficient des conditions nécessaires de préparation et de considération pour qu’ils visent la performance. Et elle est bien dans leurs cordes. Par contre la corde de nos dirigeants est pleine de noeuds inextricables d’insouciance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *