J’aime, je partage: Harcèlement quand tu nous tiens !

J’aime, je partage: Harcèlement quand tu nous tiens !

Comme le prouvent chaque jour les relations hommes-femmes dans nos rues. Et sans que les femmes en prennent un sacré coup à chaque fois que le mâle croise leur chemin, comme l’a bien démontré cette vidéo de cette jeune qui a sillonné les rues du pays pour filmer les réactions des hommes, leurs manières d’accoster les femmes, leurs commentaires salaces, leur façon de draguer et d’autres instincts basiques qui resurgissent au quart de tour quand une femme passe à proximité. Faites un tour sur ce lien et jugez de vous-mêmes.

http://www.aujourdhui.ma/video/en-images/actualite-video/elle-se-balade-dix-heures-a-casablanca-et-filme-le-harcelement-des-passants–1754#.VGHoZclA3To. Des pratiques que l’on croyait un peu dépassées ont toujours la peau dure. La question est pourtant simple : un homme peut-il croiser une jeune femme dans la rue sans se retourner pour la mater, lui lancer un clin d’œil, un sifflet ou pire, un chapelet corsé à consonances très sexuelles ? Qu’on se le dise sans hypocrisie aucune : c’est pratiquement impossible. C’est un réflexe. Une femme passe, il faut que le torticolis ait lieu ! C’est atavique. Et rien ne peut changer ce type de traditions, parce qu’il s’agit bel et bien là d’une coutume, profondément enracinée dans le tissu social non seulement marocain, arabe, mais humain. Sauf que chez nous autres arabes, cela prend des proportions pour le moins fâcheuses, voire criminelles, quand on stigmatise les femmes, quand on les insulte, quand on dérange leur paix et leur tranquillité avec des commentaires nazes, stupides et qui n’ont rien d’érotique ni de sensuel.

Demandez aux femmes, à vos amies, à vos copines si la drague à la marocaine, avec tout ce qu’elle comporte de vulgaire, de sous-entendus, de bas de gamme est attrayante ou flatteuse pour l’ego féminin. Les réponses sont unanimes : «Nous sommes dégoûtées», disent presque toutes les filles. Alors que pour les mecs le but est de les attirer. Comment peut-on attirer une femme en l’insultant, en faisant un sale commentaire sur son corps, son visage… c’est tout simplement bête et stupide.

Pourtant, qui d’entre nous n’a pas, au moins une fois, risqué une saillie de ce calibre, limite dérangeante, alors que le bon sens voudrait que l’on se comporte bien différemment avec les femmes. La séduction est un fait, il ne faut pas se leurrer. Mais séduire passe par d’autres canaux, plus subtils, plus fins, plus respectueux des femmes, de leur psychologie complexe, de leurs désirs, de leur bien-être.

Pour les hommes, l’explication s’arrête au niveau primaire des relations humaines, des fois. Face à une femme, il faut jouer le macho, le viril, le mec qui en jette, mais le plus judicieux serait juste d’être soi-même, de ne pas verser dans la théâtralité des rapports, et se contenter de laisser le courant passer en douceur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *