Jeunesse, réveille-toi, le populisme veut ta peau !

Jeunesse, réveille-toi, le populisme veut ta peau !

A vous les jeunes de nous empêcher de céder aux sirènes du populisme, de laisser les mots abîmer vos esprits, vous dresser les uns contre les autres. A vous jeunes Marocains de résister à ceux qui veulent s’improviser en «milices des mœurs», en «gardiens de la «vertu» et vous dicter votre conduite : notre religion vaut mieux que ça, vous valez mieux que ça !

Partout, Angleterre, États-Unis, France, Espagne, Maroc… le populisme gagne du terrain. Jeunes, réveillez-vous, dressez-vous par votre bulletin de vote, c’est votre avenir que l’on hypothèque. L’Angleterre vient d’en donner un exemple cuisant : les plus de 65 ans ont voté à 58% pour le retrait de l’Europe alors que 65% des 18-24 ans ont voté pour le maintien.Les Etats-Unis en offrent le pire visage avec Trump, chantre du racisme… Que dire de la France, pays des lumières qui menace de sombrer dans l’obscurité -si ce n’est l’obscurantisme- avec un FN aux portes du pouvoir et une xénophobie -dont l’islamophobie est sans doute le trait le plus caractéristique- galopante.

Qu’en est-il pour nous au Maroc? Nous ne sommes hélas pas indemnes de ce populisme qui flatte nos bas instincts et nous tire vers le bas. Hélas le populisme international ambiant favorise partout différentes formes de radicalisation, si en France les commentateurs de la vie politique peuvent parler de «lepénisation» des esprits, dans nombre de pays musulmans ne peut-on pas parler de «daechisation» des esprits ?
Regardons ce qui se passe chez nous: à Tétouan des affiches appelant à excommunier les «mauvais musulmans» sont collées dans des bus, le mot «kofr» y est écrit entouré d’une mare de sang !

A Rabat un contrôleur du tramway verbalise un jeune Congolais qui tenait son amie par la main (on croit rêver), à Marrakech des touristes fumant une cigarette dans la rue sont pris à partie, dans de nombreuses villes des jeunes filles, des femmes, sont injuriées car ayant les bras nus… Et de tels exemples se multiplient partout, sans -hélas, 1.000 fois hélas- que la classe politique ne réagisse, seuls la société civile et le ministère de l’intérieur sont vigilants.

Certains ne veulent y voir que des épiphénomènes, or j’ai bien peur que cela ne soit plus profond et plus grave que cela. Quelle société allons-nous laisser aux jeunes, à nos enfants ? Les générations vieillissantes versent dans le conservatisme radical et ne veulent ni faire confiance à la jeunesse ni la préparer aux responsabilités et d’ailleurs n’envisagent même pas de lui céder la place. Jeunesse, réveille-toi, ne nous laisse pas gâcher ton avenir, un outil est à ta disposition, il s’appelle «Le vote», or partout les plus âgés confits dans le conservatisme, mobilisés – galvanisés- par les populistes, se mobilisent et vont aux urnes alors que les jeunes s’abstiennent. Il est urgent d’inverser le rapport de force : que les jeunes se lèvent, qu’ils s’investissent, qu’ils votent, qu’ils fassent entendre leurs voix : celles de l’avenir, celles de l’espoir, celles de l’ouverture sur l’Autre, celles du vivre-ensemble !

A vous les jeunes de nous empêcher de céder aux sirènes du populisme, de laisser les mots abîmer vos esprits, vous dresser les uns contre les autres. A vous jeunes Marocains de résister à ceux qui veulent s’improviser en «milices des mœurs», en «gardiens de la «vertu» et vous dicter votre conduite : notre religion vaut mieux que ça, vous valez mieux que ça !
Aux adultes responsables et «éclairés» d’être à vos côtés, il en va de notre présent et de notre futur à tous !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *