La poubelle des plus beaux

La poubelle des plus beaux

Certes, ce phénomène n’est  pas propre à notre pays car il fait partie des tares inhérentes à toute démocratie, mais au Maroc ses conséquences sur l’environnement sont désastreuses. Depuis le début de la campagne électorale, j’ai vu plusieurs fois des dizaines de personnes et  surtout des enfants s’amuser à lancer en l’air des paquets entiers de prospectus sur lesquels figurent les photos de candidats et de candidates aux  sourires forcés et aux regards hagards.

Après le passage de ces lanceurs occasionnels, on assiste à un spectacle désolant : tout le sol est jonché de milliers de ces satanés  papiers que les passants s’amusent à écraser avec leurs pieds comme s’ils voulaient montrer pour qui ils n’allaient pas voter. Le plus marrant dans cette affaire c’est que si jamais vous ramassez un de ces documents volants, vous risquez d’y lire, écrit  en très gros caractères : « POUR UNE VILLE PROPRE ». De qui se moquent-ils ? Pourtant, c’est si facile à ces candidats de demander à leurs employés même pas militants payés pour distribuer ces trucs de revenir plus tard les ramasser. Ce serait déjà un premier signe de leur honnêteté.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *