Laissez passer le chérif

Laissez passer le chérif

En effet, le communiqué signé conjointement par les ministères de l’intérieur et de la justice ou vice versa (car je ne sais pas lequel des deux  je dois mettre en premier) veut nous faire croire que tout cela vient d’être découvert à l’instant même!

Autrement dit, aucune autorité n’avait jamais été au courant de ce trafic ou bien, pire encore, on croyait que tout cela était officiel et légal. Je me demande comment on n’a pas pu voir ces milliers de cartes circuler en toute impunité permettant même à leurs détenteurs et détentrices d’avoir des passe-droits de tout genre comme, par exemple, faire des excès de vitesse, griller un feu rouge ou ne pas s’arrêter à un Stop.

J’ai même vu plusieurs fois des voitures afficher ostentatoirement des macarons du même type sur le pare-brise exigeant des agents de police et des gendarmes «respect et considération». Bon, supposons que «chaque chose arrive en son temps», mais maintenant que nous savons qu’ils savent, j’espère qu’ils vont enfin considérer, entre autres, les faux chérifs comme de vrais voyous.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *