Le fqih et la souris

Le fqih et la souris

Au fond, ceux-là étaient des types plutôt sympas et faisaient même œuvre utile ne serait-ce que contre l’analphabétisme. Le fqih dont je vais vous parler aujourd’hui, lui, se fait appeler «Alem» – savant – alors qu’entre le savoir lui, il y a un immense gouffre béant.

L’info a été rapportée cette semaine par un de nos confrères arabophones. Ce prétendu érudit a déclaré vendredi dernier sur une de nos radios publiques qu’il faudrait interdire et bannir le dessin animé «Tom et Jerry». Et pourquoi  donc ? Parce que ce n’est pas normal que «le rat» – c’est lui qui le nomme ainsi – symbole à ses yeux de la «saleté» et «honni par l’Islam», soit toujours victorieux du chat, qui serait à ses yeux l’emblème de «la force et de la pureté».

C’est cela, a-t-il clamé, «la cause de la décadence de notre société et de la dépravation de notre jeunesse». Oui, c’est ridicule et même idiot, mais la question qu’on doit se poser c’est pourquoi on laisse encore passer sur nos ondes de telles imbécilités en toute impunité ? Madame et Messieurs les Sages de la HACA, auriez- vous une petite réponse ?

A demain

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *