Le Maroc Maintenant !

Le Maroc Maintenant !

Aujourd’hui, ce que nous devons être nous oblige à faire des choix qui détermineront l’avenir de nos enfants pour un Maroc où chacun aura sa place, où personne n’aura à se cacher, pour exister ! Le Maroc Maintenant, voilà le nom de l’urgence, qui, sans plus attendre, se doit de prendre la forme de changements imminents.

Qu’est-il devenu ce pays, qu’il n’y a pas si longtemps, nous avons tant désiré nouveau ? Un pays que son enracinement, que ses valeurs, ne déterminaient, en rien, bien au contraire à se choisir pour projet la régression… Qu’est-il devenu, ce Maroc qui avait su dépasser ses heures les plus sombres, et n’aspirait, avec ses faiblesses, ses forces, son génie, ses différences, son réalisme et son enthousiasme – qu’il entendait repousser le plus loin possible – oui, qui n’aspirait qu’à remplir la promesse dont il était porteur… Qu’est-il devenu cet esprit qui fut celui d’un moment, qui fut celui de notre pays avant qu’une mutation récente, ne prenne la forme d’une idéologie archaïque et sectaire, emprunte de haine, tels ces affreux tribunaux populaires, qui, au nom d’une fausse morale, brutale et dévoyée qui ne fut jamais la nôtre, ouvre grande la porte de la plus insoutenable sauvagerie.

Violence contre des jeunes filles portant jupes, condamnation de jeunes gens pour un baiser, homosexuel lynché, couple homosexuel sorti de chez lui, puis tabassé… Voyante lapidée ! Et l’on ne compte plus les insultes, les anathèmes… Elle fait peur cette violence ! Elle infeste tous les mondes sociaux cette rage qui tue des gosses, en plein stade, là où le sport est supposé les rassembler… Et si nous avions oublié que nous avons rêvé d’un Maroc autre ?

D’un Etat, d’un pays, qui, s’il savait nommer ses difficultés, savait refuser la vindicte et la haine ? Répétons-le : qu’est devenu ce pays, qu’il y a quelques années encore, nous avions cru et désiré nouveau. Alors ? Comment devenir le Maroc du 21ème siècle ?
Ce grand pays, certes enraciné dans ses valeurs, mais non pas enfermé par elles !
Aujourd’hui, ce que nous devons être nous oblige à faire des choix qui détermineront l’avenir de nos enfants pour un Maroc où chacun aura sa place, où personne n’aura à se cacher, pour exister !

Le Maroc Maintenant, voilà le nom de l’urgence, qui, sans plus attendre, se doit de prendre la forme de changements imminents. Des changements, des transformations, une véritable mutation, certes commencée, mais que nous avons abandonnée dans un état d’inachèvement. Alors, le Maroc Maintenant, s’il est le nom d’un diagnostic, d’un rêve il est aussi, et d’abord, celui d’une action, de changements radicaux, du passage à autre chose, de choix à faire, sans plus tarder.

Car le temps nous est compté. Ces changements qui doivent permettre de conduire à l’édification d’une société où chacun trouvera sa place : ce Maroc où, par le droit, les individus se sentent protégés, quelles que soient leur croyance, leur orientation sexuelle, ce Maroc qui protège les plus vulnérables, leur rend justice, empêche que la xénophobie, que l’homophobie, que la maltraitance, que la violence soient possibles. Ce Maroc ne trahit en rien la promesse que contiennent son histoire et sa tradition, bien au contraire, cette promesse, il la tient. Mais s’il le fait, c’est avec les moyens qu’exige ce siècle, dans lequel il a toute sa place, qui le porte vers l’avant, en refusant toutes les régressions. Ce Maroc est possible. Ce Maroc, nous le voulons tous. Maintenant !
Ce texte est aujourd’hui un Manifeste!

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *