Le mot pour rire : Boooouh…

Le mot pour rire : Boooouh…

Depuis la venue du nouveau gouvernement purificateur, on en entend des vertes et des pas mûres. On a l’impression que tout le monde se lâche. Mais, la meilleure, c’est celle que j’ai appris il y a 2 ou 3 jours : il y aurait pas moins de 600 fonctionnaires «fantômes» au ministère … de la culture ! Ca vous laisse coi, hein ? D’abord, ce qui m’a toujours fait rigoler, c’est qu’on les appelle «fantômes», alors que personne ne semble en avoir peur. Mais, ce qui me fait le plus marrer aujourd’hui, c’est qu’on n’a jamais arrêté de nous répéter que la culture est le département le plus pauvre du gouvernement. C’est vraiment l’hôpital… pardon… le ministère qui se moque de la charité.
A demain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *