Le mot pour rire : C est grave, docteur ?

Le mot pour rire : C est grave, docteur ?

Une fois n’est pas usure, je vais parler de culture. On lui accorde si peu d’intérêt, que j’oublie parfois que ça existe encore. Si je suis acculé à en parler aujourd’hui, c’est à l’occasion d’une pièce de théâtre qui a été créée par une femme – Naïma Zitane pour bien la nommer – et qui, pour la première fois, fait parler son intimité en appelant un chat un chat. Aussitôt après, outré, son ancien professeur et néanmoins «docteur» en théâtre la rappelle à l’ordre et lui réaffirme avec un vocabulaire des plus précieux que «tout art qui n’est pas propre, n’est pas un art». Et dire que notre docteur est membre éminent de la commission qui veille sur l’avenir de notre cinéma. Vraiment, j’ai peur pour nos images.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *