Le mot pour rire: C’est grave, docteur ?

Le mot pour rire: C’est grave, docteur ?

Rassurez-vous, je ne suis pas malade. Enfin si, mais… ça ne se voit pas. Pour s’en apercevoir, il faudrait faire un ECG (les  spécialistes et les concernés savent ce que c’est).

Mais, je suis inquiet. Et vous savez pourquoi ? Parce que M. El Ouardi, le ministre chargé de s’occuper de notre santé, s’est mis dans la tête de le faire vraiment. Il a dit par exemple qu’il allait baisser les prix des médicaments, et il l’a fait.

C’est vrai, il nous l’avait promis, mais si maintenant les politiques commencent à tenir leurs promesses, où allons-nous? Le problème, c’est qu’il n’est pas le seul : M. Ramid, son collègue de la justice, a décidé, lui, d’ouvrir le dossier très chaud des erreurs médicales. Pourtant, on nous a toujours dit que les médecins étaient des surhommes et des surfemmes et ne commettaient jamais d’erreurs, et quand ça arrive, ce n’est jamais leur faute, mais celle des malades ou du destin.

Tout ça, c’est bien sympa, mais j’ai peur que certains le prennent mal. Alors, cher Docteur et cher Maître, faites gaffe. Vous savez, une erreur est vite arrivée…
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *