Le mot pour rire : Chassez le boeuf, il revient au galop

Le mot pour rire : Chassez le boeuf, il revient  au galop

Lundi dernier, deux infos ont mis en ébullition le monde politique et économique: l’annonce au Vatican de la démission prochaine du pape Benoît 16 et la découverte en France dans une barquette de lasagne surgelée de la viande chevaline en lieu et place de bon bœuf. Je sais que ces deux news n’ont rien à voir entre elles, pourtant les deux nous interpellent. Je passe vite sur le Saint-Père juste pour dire que sa décision de rendre sa soutane sans attendre de passer l’arme à gauche force le respect et devrait donner à réfléchir à bon nombre de nos responsables. Quant au pot-aux-rosbif découvert dans l’hexagone, celui-là devrait nous pousser à penser sérieusement à ce qu’on nous donne à manger ici dans notre délicieux pays, voire à revoir complètement nos habitudes culinaires. En effet, nos amis français ne nous ont pas devancés puisque nous avons déjà fait mieux ou pire : de la kefta de bourricot et des saucisses-merguez de chien bâtard. Moi qui adore le khli3, j’ai intérêt désormais à avoir peur de ce qu’on me met dans le tagine.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *