Le mot pour rire : Chômage, mode d emploi

Le mot pour rire : Chômage, mode d emploi

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le métier de ministre n’est pas du tout de tout repos, et ministre de l’emploi ne doit pas l’être encore plus.

M. Abdesslam Seddiki dont tout le monde reconnaît le dynamisme et la compétence sans parler de son humilité et de sa grande sympathie vient de faire une déclaration fort intéressante et qui donne vraiment à réfléchir : il ne faut pas, nous dit-il, trop compter sur la croissance pour résorber le chômage car, précise-t-il, «1 point de plus permet à peine d’embaucher 3.000 chômeurs».

Or, comme il y en a en moyenne 180.000 supplémentaires chaque année, il faudrait au moins 6 points de croissance pour venir à bout de cette inflation d’aspirants travailleurs, sans compter le stock des sans boulot déjà existants. C’est énorme ! Ceci dit, si certains avaient tenu une certaine promesse d’un mythique et néanmoins hypothétique 7%, on serait peut-être aujourd’hui en train d’importer de la main-d’œuvre d’un certain pays voisin. Qui sait, peut-être un jour… Laissez-nous rêver un peu, Si Abdesslam…
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *