Le mot pour rire : Cinq sur cinq !

Le mot pour rire : Cinq sur cinq !

Je ne vais pas le nier, mais les résultats des élections partielles de ce vendredi m’ont laissé coi. Si je pense en avoir saisi plus ou moins le pourquoi, j’ai beaucoup de mal à l’assimiler. Vous imaginez? Sur les 5 places à conquérir, les 5 sont allés à l’actuelle majorité. Vraiment, je n’en reviens pas ! Entre-nous, je ne vais pas pleurer sur l’échec cuisant de ce qu’on appelle, par abus de langage, «l’opposition», mais j’aurais bien voulu que ce gouvernement reçoive une petite leçon, histoire de se remettre en question et de se mettre réellement au boulot. Aujourd’hui, je crains fort qu’il prenne ce carton plein pour un encouragement populaire et, ma foi, légitime, pour continuer à ne rien faire, ou, pour être honnête, à faire si peu. D’ailleurs, depuis vendredi soir, on n’entend que ça : « notre victoire est la preuve que le peuple nous fait confiance ». Oui, peut-être qu’il vous fait encore confiance, mais je pense aussi qu’il voudrait vous donner plus de temps pour pouvoir bien vous juger. Mais, comme disait l’autre, c’est vous qui voyez.
A demain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *