Le mot pour rire: Flics, fric et vidéo

Le mot pour rire: Flics, fric et vidéo

En effet, il s’agit de ces policiers et de ces gendarmes qu’on appelle ailleurs « ripoux » et ici… rien du tout, et qui ont été filmés à leur insu en train de demander ou de recevoir du bakchich.

Je ne sais pas ce que vous en pensez – non pas des ripoux mais de leur filmage – mais j’espère que vous n’allez pas réagir comme l’a fait récemment un de mes potes, pourtant activiste très actif de la société dite civile, à savoir qu’après tout, selon lui, il n’y a rien de vraiment nouveau  parce que « la petite corruption a toujours existé chez nous ».

C’est vrai que dans une certaine mesure, il n’a pas tout-à-fait tort, mais, comme je lui avais répliqué d’ailleurs, ce qui risque de changer désormais, c’est que ces voyous – comment les qualifier autrement ? – qui ne méritent pas de porter un uniforme qui symbolise à la fois l’autorité et l’honnêteté, sachant désormais  qu’ils peuvent être piégés à tout moment par des gens futés et par la technologie, devraient forcément s’abstenir de tendre la main. Sinon, ils savent ce qui les attend : haut les mains !

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *