Le mot pour rire : Fuites… en avant !

Le mot pour rire : Fuites… en avant !

Hier, en lisant un titre à la Une d’un journal de la place, j’ai sauté… de ma place: «Le Maroc répond à l’Espagne et interdit l’acquisition de l’immobilier à  l’étranger sans autorisation». Bien sûr, l’article en question concernait la décision de nos voisins ibériques qui passent par une crise passablement douloureuse, d’accorder la résidence légale à tout étranger qui acquiert un bien immobilier pour la modique somme minimale de 160 000 €, soit moins de 2 millions de nos bons DH. Si je n’ai pas réagi plus tôt à cette info, c’est, d’abord, parce que n’ayant pas le montant exigé, je ne me suis pas senti concerné et, ensuite, pour moi, ça sentait le réchauffé. D’ailleurs, la réaction vivace et néanmoins inefficace de notre Office des changes m’a fait rappeler une vieille blague qu’on racontait du temps où avec seulement 100 DH en devises qu’on avait le droit d’emporter à l’étranger avec soi, on arrivait à revenir avec plein, plein, plein de cadeaux pour la famille et pour les copains. «Iwa guoulou baze !».
A demain

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *