Le mot pour rire : La plus belle des défaites…

Le mot pour rire : La plus belle des défaites…

Bien sûr, je vais consacrer ce billet à cette finale anthologique et anthropologique tellement  elle a mis 2 cultures, voire plusieurs civilisations, vraiment face à face.

Le Maroc, que dis-je ?, le monde entier a suivi, les yeux ahuris, un des matchs les plus inattendus et les plus invraisemblables qu’a connus l’histoire du ballon rond depuis son invention par je ne sais qui. Nous étions tous gonflés à bloc. Notre fierté n’avait d’égale que la folie de notre ambition et l’irrationalité de notre rêve.

Nous y avions cru jusqu’au bout. Pourtant, nous devons reconnaître que quand nous avons encaissé 2 buts suivis en moins de 20 minutes, nous avons plus que frissonné. Nous avions peur de recevoir une tannée, ce qui risquait de tout gâcher.

Or non seulement, les verts n’ont pas été ridicules, et donc ne nous ont pas ridiculisés, mais mieux, ils ont donné des sueurs froides aux Allemands qui n’en croyaient pas leurs pieds. Moralité : les Marocains ne sont ni des nuls ni des sous-développés, mais plutôt un peuple qui ne s’aime pas assez.  Car, qui sème l’amour…
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *