Le mot pour rire : Les Français, leurs pauvres et les nôtres

Le mot pour rire : Les Français, leurs pauvres et les nôtres

Jean-Marc Ayrault entame, depuis hier mercredi, une visite de travail chez nous. Au-delà du fait que c’est la première visite de notre prestigieux invité, je retiens pour ma part qu’elle a lieu juste au lendemain de la présentation de son dispositif appelé sans ambages et sans maquillage, «Le Plan anti-pauvreté». Je ne vais pas m’amuser à faire des comparaisons forcément stupides entre ce qu’ils font dans l’Hexagone pour leurs pauvres et ce que nous ne faisons pas pour nos démunis, car, comme dirait l’autre, «ils ont leur religion et nous avons la nôtre», mais j’aimerais quand même prier notre gouvernement de faire preuve d’humilité et de générosité et, juste, écouter. Loin de moi l’idée saugrenue de vouloir transposer chez nous leurs PPE, RMI ou autres RSA car nous n’en avons ni les moyens ni des responsables assez honnêtes pour les gérer, par contre, si nous pouvons, au moins, solliciter leur avis sur notre projet vague et vaseux de «la réforme de la Caisse de compensation». Qu’en pensez-vous ?
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *