Le mot pour rire : Les nouveaux mouchards

Le mot pour rire : Les nouveaux mouchards

Je m’étais engagé à vous rapporter chaque bonne résolution de notre gouvernement ou d’un ou d’une de ses membres à chaque fois que ce miracle arrive.

Si je ne l’ai pas fait ces derniers jours c’est parce qu’il était en mode pause. Ça vibrait de temps en temps, mais c’était juste des fausses alertes. J’espère que cette fois-ci ce n’est pas le cas car l’information est inédite: notre Ministre de la Justice et des Libertés – Je n’y peux rien, c’est comme ça qu’on l’appelle – vient publiquement de nous demander de jouer aux rapporteurs pour dénoncer les corrompus et donc, forcément aussi, les corrupteurs. Pour ce faire, il invite toutes les citoyennes et tous les citoyens, victimes ou simples témoins, je cite, «de se munir de téléphones portables ou de caméras «invisibles» – je vous jure que c’est dans le texte – et d’enregistrer ou de filmer tout acte de corruption actif ou passif et de rapporter le tout à qui de droit».

Comment ? Qu’est-ce qu’on gagne? Je ne sais pas, moi. Peut-être l’estime de son prochain et… la méfiance de ses voisins.
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *