Le mot pour rire : Messi infiniment

Le mot pour rire : Messi infiniment

Tout le monde en parle, pourquoi pas moi ? Le Ballon d’Or de foot 2012 est revenu pur la 4ème fois consécutive au petit Messi, la plus grande des stars du Barça. Comme vous savez, je ne suis pas spécialiste de foot – je ne suis spécialiste de rien du tout d’ailleurs – mais je trouve que cette consécration-ci de Monseigneur Messi n’a absolument rien d’étonnant. Mon raisonnement est simple pour ne pas dire simpliste : le but fondamental, voire existentiel pour un joueur de foot, c’est, justement de marquer des buts. Or l’immense Argentin, marquer des buts, il ne fait que ça à longueur de matchs. Il en a des centaines à son compte, toutes compétitions confondues. Oui, je sais que certains auraient préféré que ce soit Ronaldo qui le remporte, mais que voulez-vous, on ne peut pas être à la fois très bon joueur, très beau gosse, gagner beaucoup de fric et… avoir le Ballon d’Or. Ça serait injuste. C’est comme chez nous : nous sommes le plus beau pays du monde et… c’est tout. On ne peut pas tout avoir.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *