Le mot pour rire : Ni bu ni connu

Le mot pour rire : Ni bu ni connu

Les alcootests, on en parle au Maroc depuis belle lurette, mais on n’en a encore jamais vu le moindre embout. A chaque fois qu’on annonce leur lancement imminent, les bons vivants qui n’ont pas peur de mourir se mettent au thé et aux tisanes.

Mais, ne voyant rien venir, ils remettent ça comme si de rien n’était. La seule fois où ils ont vraiment eu la trouille, c’était lors du mandat de M. Ghallab, notre ex-ministre du transport qui avait fait très fort au point d’effrayer, les pires chauffards.

Mais là aussi, d’alcootests, on n’a vu que dalle. On avait raconté ça et là que ce serait à cause de certains vieux pieux et jeunes ringards qui préfèreraient que les impies crèvent au volant et tuent d’autres gens qui ne sont pas forcément des mécréants, plutôt que laisser légaliser un contrôle qui pourrait détecter les alcoolisés et les pénaliser. Ces illuminés sont si aveugles qu’ils ne croient que ce qu’ils veulent bien voir.

Prions le Bon Dieu pour que cette fois-ci ils ferment les yeux puisqu’ils ont déjà un peu appris à fermer la bouche. Dites amen.

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *