Le mot pour rire : Nous ne demandons pas la lune

Le mot pour rire : Nous ne demandons pas la lune

Le décès de Neil Armstrong m’a soudainement rappelé notre bien triste et étrange réalité : nous sommes en dehors de l’espace et en dehors du temps, et j’ai bien peur que nous allons le rester encore longtemps. Quoi qu’il arrive d’impressionnant, de spectaculaire, de révolutionnaire,  nous les Marocains, pauvres et simple terriens, nous gardons toujours les pieds sur terre. Je ne crois pas que ce soit un choix philosophique, mais plutôt un choix de vie : pourquoi se casser la tête à entreprendre des choses extraordinaires et, pour nous, bien inutiles, puisque nous arrivons bien à vivre sans, et, en plus, nous en sommes bien contents. En somme, c’est un peu « vivons heureux, vivons couchés ». Bon dodo.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *