Le mot pour rire: Nul n’est primé dans son pays ?

Le mot pour rire: Nul n’est primé dans son pays ?

Durant presque 10 jours, nous avons passé de grands moments de cinéma, mais aussi, pour certains, de grandes soirées de… j’allais dire «de débauche», mais ce n’est pas tout-à-fait ça, disons… de plaisir et de détente.

En vérité je ne vous ai encore rien dit car le clou de cet événement, c’est la participation artistique marocaine. Je ne parle pas du film qui nous a représentés car celui-là, à mon avis, aurait pu être beaucoup mieux, s’il avait su, à mon avis, se passer de quelques minutes de trop, mais je vais parler de ce qu’on appelle, va savoir pourquoi, des «coups de cœur»., et ça ne concerne pas que le choix de cette année.

Avec toute la sympathie que je j’ai pour leurs réalisateurs et producteurs, qui sont pour la plupart mes amis, il est temps de revoir les critères de ce choix qui a toujours été, je crois, assez arbitraire. Voilà, c’est dit. Maintenant, de grâce, tournons cette page et repartons de l’avant. Et vive le cinéma !
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *