Le mot pour rire : Pourquoi les priver ?

Le mot pour rire : Pourquoi les priver ?

Depuis quelques jours, on assiste à un semblant de débat sur les enseignants du public qui font des heures sup dans le privé. Question : devrait-on les laisser faire ? Je trouve que le problème est mal posé. En effet, je ne vois pas pourquoi on priverait des élèves ou des étudiants du privé des compétences qui n’existent que dans le public ? Par contre, je pense qu’il est très anormal que des profs payés avec des deniers publics, consacrent l’essentiel de leur temps, de leur énergie et de leur qualification à leurs « clients » du privé, et se contentent de faire acte de présence dans leur lieu d’emploi d’origine. En tout cas, c’est ce qui m’a été rapporté par de nombreux proches et amis. La solution ? Taxer un max tous les profs tricheurs.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *