Le mot pour rire : Que vont-ils devenir ?

Le mot pour rire : Que vont-ils devenir ?

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué vous aussi, mais on ne parle plus du remaniement gouvernemental ou si peu. C’est vrai qu’un malencontreux événement  – qui est en train d’ailleurs de se dénouer progressivement – est venu perturber ce si attendu chamboulement, mais ce n’est pas la vraie raison de ce silence. Cela dit, ce n’est pas parce que je vous dis ça, que je suis dans le secret des dieux.

Vous me connaissez, dès que je sais quelque chose, ou même si je crois juste savoir, je balance. Justement à propos de balance, je me pose vraiment la question sur l’avenir de tous ces ministres plutôt sympathiques, qui, les pauvres malheureux, n’ont rien demandé du tout, et qui, presque du jour au lendemain, leur patron les a sommés de dégager le plancher. Et eux, tristes mais disciplinés, ont baissé la tête et direction la porte !

Je sais, sauf un, mais lui, je ne crois pas que c’est parce qu’il a refusé de partir qu’il va rester. En tout cas, je salue sincèrement leur altruisme et j’espère qu’on saura comment les récompenser. Merci pour eux.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *