Le mot pour rire : Qui va à la pharmacie, dit merci…

Le mot pour rire : Qui va à la pharmacie, dit merci…

Tout le monde en parle, et je ne pouvais pas ne pas en parler aussi : la baisse du prix de 800 médicaments initiée par un ministre qui aime ruer dans les brancards, et c’est un peu normal parce qu’il est toubib, même si tous les toubibs ne sont pas tous aussi bien.

Je suis d’autant plus intéressé par cette décision que je suis moi-même, à mon corps résistant, grand consommateur de médocs et donc, grand engraisseur de pharmaciens, et surtout mon plus proche voisin. Ceci dit, si me permet Dr Louardi, j’ai 2 petites remarques à faire à ce sujet.

D’abord, même si beaucoup de patrons d’officines crient aujourd’hui au scandale, on sait tous que la plupart d’entre eux font des ristournes à longueur d’année. Et d’un. De deux, j’ai bien peur que cette baisse subite et inédite des prix ne donne envie à certains petits malins de tomber encore plus souvent malades, au grand bonheur de certains médecins grands soldeurs de certificats médicaux de complaisance. Et d’après vous, qui va encore une fois ramasser la cagnotte et qui va passer à la caisse ?
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *