Le mot pour rire : Qui veut aller loin…

Le mot pour rire : Qui veut aller loin…

A l’heure où notre pays connaît quelques remous somme toute normaux dans une démocratie toujours en construction, et au moment où une partie non négligeable de nos concitoyens et concitoyennes réagit tout naturellement à un dysfonctionnement pour le moins aberrant, je trouve personnellement que, malgré tout, c’est pour nous une excellente opportunité pour faire une pause pour réfléchir où l’on veut aller et pourquoi faire.

Ces derniers jours, j’ai lu et entendu de nombreux commentaires, parfois sages, parfois biscornus, mais tous issus d’un seul et même souci : Le Maroc doit s’inscrire résolument dans la modernité.

Certains pourraient me rétorquer que c’est déjà fait et je leur répliquerais que si c’est le cas, ce n’est pas assez. J’avais un prof à la fac qui nous répétait souvent : «Il n’y a pas de vérités premières, mais que des erreurs premières».

C’est pour cela qu’il faudrait que nous apprenions à apprendre de nos erreurs pour mieux appréhender l’avenir que nous voulons tous et toutes radieux.

NB : je ne rigole pas, je suis vraiment sérieux.

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *