Le mot pour rire : Tous unis (ou presque)

Le mot pour rire : Tous unis (ou presque)

Je suis pour la paix des ménages, mais juste dans le champ domestique. Je m’explique: quand il s’agit d’un couple qui a choisi de s’unir pour le meilleur et pour le pire, je le soutiens à fond en lui souhaitant de vivre longtemps et de faire beaucoup d’enfants. Mais quand on passe sur le terrain politique, je crois qu’il n’y a pas de place à la paix car tout le monde, justement, doit se battre pour gagner sa place. Alors, quand j’ai vu ce week-end toutes les effusions d’affection et d’amour à l’occasion de la grande kermesse du parti aux commandes, je me suis dit que nous sommes repartis pour une autre bonne ère de consensus mou. Heureusement que certaines places sont restées vides. Nouvel espoir ?
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *