Le mot pour rire : Tu seras privilégiée, ma fille…

Le mot pour rire : Tu seras privilégiée,   ma fille…

Je reviens de nouveau aujourd’hui sur le match de tous les Tanger, pas pour recompter la pluie de buts encaissés par nos valeureux et malheureux joueurs, mais pour mettre mon grain de sel dans une polémique sur une photo qui pique. Cette photo qui fait un buzz monstre sur les réseaux sociaux, représente le grand Messi, sur le terrain, avec une petite fille, main dans la main. Où est le problème ? Le problème, c’est que cette fillette n’est autre que la fille de notre jeune et beau gosse ministre de la jeunesse et du sport. Et alors ? Ben alors, tout le monde râle et l’accuse de favoritisme. Je suis sûr que si elle était plus grande, au lieu de crier des « Oh ! Oh », on aurait tous poussé des youyous.
A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *