«Le passé nous unit, le présent et l’avenir nous rassemblent»

«Le passé nous unit, le présent et l’avenir  nous rassemblent»

Cette phrase prononcée par le président F. Hollande devant le Parlement marocain condense en quelques termes ce qui fait que la relation France-Maroc, bien au-delà des mots, est unique !
Le Maroc et la France sont un couple, un couple qui a des milliers (voire des millions d’enfants) et dont les relations sont plus fortes que tous les aléas puisque faits de chair et de sang.
Que n’a-t-on pas entendu avant la visite d’Etat du président français au Maroc : «il» avait visité l’Algérie avant de venir au Maroc, «l’affaire Cahuzac» allait ternir ce voyage, le gouvernement français serait-il au diapason de la position du Royaume sur le Sahara ? J’en passe et des meilleures… comme celle de ces grands défenseurs (défenseuses) de la morale qui faisaient mine de s’interroger –avec une grande dose de «faucusserie»– sur la présence de Madame Valérie Trierweiler, compagne du président. On a glosé sur la pluie qui accompagnait cette visite, alors que la pluie est depuis toujours une bénédiction pour nous, on a insisté sur le fait que la délégation française voulait reconquérir une place perdue au profit de l’Espagne…, on a parlé de tapis…bref on a mélangé l’essentiel et l’accessoire, les vraies analyses et les élucubrations, le fond et la forme et croyant regarder la lune certains se sont contentés de voir leur doigt qui la désignait.
Bien sûr que dans une visite d’Etat les contrats, les signatures, les «devises», la recherche de préservation d’intérêts nationaux sont de mise, c’est l’essence même de ce genre d’échanges et le taire serait pure hypocrisie, mais lorsqu’il s’agit de la France et du Maroc cela est accompagné d’autre chose : la force des sentiments.
Lorsque l’on voit le soin apporté par le Maroc à l’accueil réservé à son hôte, lorsque l’on voit la famille royale au grand complet unie lors du dîner offert, lorsque l’on voit Casablanca et Rabat se «faire une beauté» comme jamais – ce qui a fait dire à certains, non sans humour, que l’on aimerait recevoir F. Hollande chaque jour, lorsque l’on entend la teneur des discours tant du Souverain que du président  et qu’ ils mettent la barre aussi haut nous devons nous en réjouir.
Là encore certains, avec quelque étroitesse de vue, se sont demandés si la France mettait autant de soin à accueillir notre Souverain, la réponse est oui : pavoisement des rues, honneurs de la Garde républicaine, réceptions officielles… sont de mise ! Pour avoir vécu « de l’intérieur » l’invitation faite au Maroc de participer au défilé du 14 Juillet en 1999, et vu Feu SM Hassan II et l’armée marocaine descendre les Champs Elysées, je sais que la qualité de l’accueil est tout à fait réciproque.
D’ailleurs s’il a été question de politique intérieure et extérieure, de contrats, l’émotion, l’amitié et la force des liens humains, culturels ont tenu une place essentielle : Marocains de France, Français du Maroc, Franco–marocains ont été évoqués avec passion. Le président français citant même Jamel Debbouze pour étayer sa démonstration.
Le Maroc réussira avec la France et la France avec le Maroc, la preuve en est l’immense chantier commun qui s’ouvre, vers l’Afrique !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *