Le premier qui a la réponse lève le doigt !…

Le premier qui a la réponse  lève le doigt !…

Mais là, je vous l’avoue, j’ai baissé les bras et levé la tête vers le Bon Dieu. Non, je ne pense pas que je vais la fermer car ça, c’est au-dessus de mes capacités, mais ce qui est sûr, et tant que n’ai pas bien pigé tout ce qui est en train de se passer sous mes yeux qui n’en croient pas leurs oreilles, j’ai bien peur de ne plus pouvoir la ramener comme avant.

C’est vous dire que ça va me coûter un max. Non, pas en argent, mais en énergie. Vous savez, je fonctionne comme une machine ou plutôt comme un moteur.

Il ne suffit pas qu’il tourne pour qu’il soit content. Il doit obligatoirement faire avancer les choses ou au moins avoir le sentiment de le faire, sinon il se sent inutile. Et bien moi, je suis un peu comme ça. Or, mon problème, et qui n’est sûrement pas celui du moteur sus-cité, c’est que c’est quand je ne pige pas quelque chose, comme c’est le cas ces jours-ci, que je me sens comme un moins que rien.

Par exemple, j’aimerais bien savoir comment des ennemis jurés d’hier peuvent devenir, du jour au lendemain, des bons amis d’aujourd’hui et vice-versa ? Alors, vous ne faites plus les malins vous non plus ?

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *