«Les 109» : Quand les jeunes impulsent un «sang neuf»

«Les 109» : Quand les jeunes impulsent un «sang neuf»

Dans son discours du Trône du 30 juillet SM le Roi insistait sur le fait qu’il fallait injecter du sang neuf, ce passage du discours traduit tout : «Par la volonté de Dieu, cette nouvelle étape sera marquée par le lancement d’une nouvelle génération de projets.

Elle nécessite par conséquent de nouvelles compétences aux différents postes et niveaux de responsabilité. Du sang neuf doit, donc, être apporté au sein des institutions et des instances politiques, économiques et administratives, y compris le gouvernement». Le mouvement associatif a lui aussi un besoin incessant de renouvellement, d’innovation, de nouvelles idées, de nouvelles activités et pratiques en phase avec les générations actuelles, les attentes de la jeunesse et les changements de la société.

L’association Marocains Pluriels en a fait l’un de ses principaux chevaux de bataille: l’émergence de nouveaux visages, l’émergence de nouvelles compétences, l’émergence de nouveaux jeunes engagés… Depuis 2009 Marocains Pluriels a initié 3 générations de Marocains Pluriels Juniors, qui aujourd’hui volent de leurs propres ailes, en cette rentrée 2019 afin d’être en phase avec le discours royal, Marocains Pluriels apporte son expérience, son aide et son parrainage à une nouvelle association de jeunes à Casablanca, baptisée «les 109» – en référence au sang neuf- destinée à apporter un souffle nouveau au mouvement associatif casablancais.

«Les 109» qui tenaient leur première réunion ce week-end rejoindront également -tout naturellement- le Label Jeunes créé l’année dernière par une série d’associations de jeunes nouvelle génération et intitulé «Morocco l’Ghedd» constitué de Marock’Jeunes à Marrakech, Par-Delà les Remparts à Fès, MOGAjeunes à Essaouira, Hip-Hop Family et Hand To Hand à Rabat, Passagers à Oujda, Rassemblance à Paris et Anaya à Ouarzazate. «Les 109» se sont fixé des objectifs concrets, ils veulent apporter du «sang neuf» à la jeunesse casablancaise en général et à la jeunesse marocaine en particulier, par des idées innovantes bien sûr mais aussi par des pratiques nouvelles.

Outre les activités culturelles, sociales, humanitaires, de débat… nécessaires au développement de la jeunesse, «Les 109» souhaitent se mêler à la vie casablancaise, notamment par des propositions, des actions capables d’améliorer le cadre de vie de la population et notamment de la jeunesse. Et également par leur implication, leur participation à la réflexion et à la mise en place du nouveau modèle de développement de notre pays. «Les 109» veulent œuvrer pour un Maroc plus juste, plus ouvert, où la jeunesse trouvera sa place naturellement et où la culture, le sport seront considérés comme des droits à part entière pour les jeunes, à égalité avec l’éducation et la formation.Par les activités artistiques, sociales, humanitaires, par la culture de proximité, par le civisme, la citoyenneté, l’apprentissage du vivre-ensemble et l’ouverture sur l’Autre «les 109 » veulent insuffler au sein de la jeunesse casablancaise une nouvelle façon de «faire de l’associatif». Le terrain – par des actions conçues et menées PAR, POUR et AVEC les jeunes – et les réseaux sociaux seront les espaces où ils déploieront leurs ailes pour :

– faire émerger une nouvelle génération au sein du mouvement associatif (du 109),

– faire vivre la fraternité, lutter contre l’exclusion et contre le(s) racisme(s),

– faire triompher le vivre-ensemble,

– aider la jeunesse à se débarrasser des carcans, des faux tabous qui l’enserrent,

– dépasser les fausses idées qui gangrènent les esprits, en préservant l’authentique patrimoine marocain – fait de valeurs de solidarité, d’humanité, de progrès, de respect d’autrui – et en même temps s’enrichir d’autres cultures, de connaissances et de valeurs visant à permettre à notre jeunesse de s’épanouir !

– permettre à la jeunesse casablancaise d’être partenaire et actrice de sa ville, du progrès de la société et de son pays.

Le premier rendez-vous est fixé au samedi 5 octobre où ils se déploieront dans les rues de Casa pour contribuer à l’action de rentrée de Morocco l’Ghedd : «Citoyen’itude».

Puisse ce «109» irriguer notre jeunesse qui se démultiplie sur le terrain…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *