Les enragé(e)s de la route…

Les enragé(e)s de la route…

Mais parce que je suis souvent excédé par la conduite de certains et de certaines de mes compatriotes, notamment sur nos routes. Je dis bien « nos » routes parce que ces gens-là se comportent ici, chez eux, comme des sauvages – il n’y a pas un autre terme pour les qualifier – mais dès qu’ils mettent leurs roues en dehors du pays, deviennent étonnamment civilisés.

Non pas que l’air des contrées du Nord calme leur ardeur de chauffards, mais ils ont tout simplement la trouille de se faire infliger de vraies amendes dures et amères, voire de se faire conduire à la frontière sous les huées des populations locales scandalisées. Mais aussitôt rentrés au bled, ils reprennent leur rodéo de plus belle : feu rouge, Stop, ligne continue, vitesse limitée, voies réservées, tout ça, connais plus.

Et si jamais on s’évertue à vouloir les ramener sur le droit chemin, on risque de recevoir leur foudre en pleine figure. Que faire avec ces gens-là ? Je sais et je sais qu’on sait ce qu’il faut faire, mais je sais aussi qu’on ne veut pas le faire. Pourquoi? Ah si je le savais…

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *