Les maraudes du Ramadan…

Les maraudes du Ramadan…

Toutes ces associations majoritairement composées de jeunes et de femmes sont totalement indépendantes et n’ont aucun lien avec les partis politiques. De plus, elles ne «pratiquent pas la charité» -mot à connotation péjorative- mais mènent des actions de solidarité, citoyennes !

«Une maraude est un passage en véhicule dans les rues où vivent des personnes défavorisées dans le but de leur venir en aide» !
Depuis 3 ans maintenant, de jeunes Marocain(e)s ont «révolutionné» la pratique de la Solidarité durant Ramadan: en effet grâce à des dons de denrées alimentaires qu’ils collectent auprès de généreux donateurs, qu’ensuite ils dispatchent en autant de sachets, ils sillonnent -juste avant l’heure de la rupture du jeûne- les rues, ruelles, terrains vagues et ruines de «Casablanca la gigantesque» à la rencontre des plus démunis parmi les démunis, afin de leur offrir des ftours.

«Divers’Cité», «HappyNass», «Lueur d’Espoir» sont des associations de jeunes, qui entre examens, chaleur, fatigue ont choisi de consacrer de leur temps aux Autres et qui ont de plus réussi (ce qui est un tour de force dans le monde associatif) à harmoniser leurs actions afin de se répartir les jours de distribution et leurs périmètres d’actions. De plus, l’apport du Motards Club «Big Brothers» leur permet d’accéder aux endroits les plus relégués. «Ftoor for All», «Ftouri Ftourek» ou encore «Paniers de l’Espoir» si vous voyez ces actions sur les réseaux sociaux, si vous croisez ces jeunes le soir dans les rues, alors n’hésitez pas à les encourager, les féliciter ou mieux encore à les aider, ils le méritent !

A côté de ces maraudes, de belles actions sont menées par des associations telles que «Bab Rayan», «Ladies Circle», «Al Amal», «Les Ponts de l’Espoir», qui réunissent chaque soir un nombre considérable de bénévoles et réalisent de véritables miracles de dignité, d’entraide, d’engagement… Car deux choses sont à souligner, importantes -et qui font la différence- toutes ces associations majoritairement composées de jeunes et de femmes sont totalement indépendantes et n’ont aucun lien avec les partis politiques, de plus elles ne «pratiquent pas la charité» -mot à connotation péjorative- mais mènent des actions de solidarité, citoyennes !

Evidemment les «critiques» toujours promptes, de quelques donneurs de leçons qui ne veulent voir dans les photos – publiées par les jeunes lors de leurs opérations de Solidarité pendant le Ramadan – que des «opérations de pub» ou de satisfaction d’egos, apparaissent sur les réseaux sociaux… Comment ne pas leur dire que décidément ils sont «à côté de la plaque» : publier ces photos est nécessaire pour montrer aux donateurs la bonne utilisation de leurs dons. De plus, ces reportages ont une fonction d’émulation et donnent envie à d’autres jeunes de s’investir (le nombre de jeunes bénévoles qui ont ainsi rejoint ces jeunes après avoir vu ces photos est énorme) !
«Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et OUVERTEMENT, dépensent leurs biens (dans les bonnes œuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre et ils ne seront point affligés». Et puis disons-leur qu’il sera toujours préférable – ô combien – de voir des photos de ces jeunes s’adonner à de telles actions positives, généreuses et désintéressées que de voir des jeunes rejoindre les rangs de Daech !
Soyons fiers de ces jeunes et soutenons-les pour voir encore de telles photos !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *