Lettre à mon fils

Lettre à mon fils

Non, il ne s’agit pas du mien. Mon rejeton, lui, est déjà assez grand, et je préfère lui causer directement en essayant de ne pas trop lui prendre la tête.

La lettre dont je voudrais vous parler a été adressée, sous la pochette d’un disque, par le célèbre rappeur dit  jadis « L’Khasser », à son fiston afin qu’il puisse bien monter tous les échelons et devenir un homme, un vrai, un bon. Bien sûr, il s’agit de Don Bigg qui a non seulement le don d’évoluer avec le temps, mais aussi de changer quand il veut de ton. Je l’ai vu dimanche à la télé : Il était bien sapé, la barbe bien taillée, le pull bien signé, Il avait le sourire aux lèvres, parlait lentement et sans élever la voix, et, je crois que c’est la première fois, il était sans casquette. Je me suis dit que tout ça devrait cacher quelque chose.

Et c’est quand on a passé son nouveau clip que j’ai enfin pigé : «L’Khasser» est devenu «Si Zouine». Il veut tout pour son fils : qu’il soit valeureux et pieux, qu’il n’ait jamais affaire à la police, qu’il soit toujours premier, et surtout, qu’il soit tout en haut de l’édifice. Pourquoi pas ?  Après tout, il ne serait que le digne successeur de son père. Sacré Bigg !
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *