Mon employeur ne veut plus me verser mon salaire, j’en suis exactement à huit mois sans salaire. Que dois-je faire ?

Mon employeur ne veut plus me verser mon salaire, j’en suis exactement à huit mois sans salaire. Que dois-je faire ?

Question :

Je travaille dans une entreprise agricole, sous forme de ferme qui fait la culture des olives, mon employeur ne veut plus me verser mon salaire, j’en suis exactement à huit mois sans salaire, il ne vient plus à la ferme, et ne répond plus à mes appels téléphoniques.
J’ai cru entendre dire qu’il a cédé la ferme à une autre personne.
Que dois-je faire ?

Réponse :

Manifestement, cette personne, je veux dire votre employeur, ne veut plus de vous, et partant vous ne pouvez pas, par principe, travailler chez quelqu’un qui ne souhaite plus que vous restiez son employé.

En effet, lorsqu’un employeur cesse de verser le salaire à son employé, c’est qu’il ne respecte plus son obligation principale qui est la contrepartie de votre prestation en tant que salarié, et partant exprime son souhait de mettre un terme d’une façon tacite au contrat de travail qui le lie avec vous, ce qui équivaut donc à un licenciement.

A cet égard, vous avez deux options :
Soit vous restez dans votre poste de travail et vous déposez une requête introductive d’instance devant le tribunal social pour réclamer les salaires dus et non encore versés ;
Soit vous vous considérez comme licencié et vous l’attaquez en justice pour licenciement abusif pour demander vos indemnités que vous garantit le code du travail.

Cependant, il va falloir avant d’entamer cette dernière procédure, avoir suffisamment de preuves sous la main qui établissent la relation de travail qui vous lie à votre employeur en l’absence bien entendu d’un contrat de travail en bonne et due forme. Pour ce faire, vous mandatez un huissier de justice sur place, c’est-à-dire dans le lieu de travail, qui doit constater le lieu où vous travaillez, vos occupations au quotidien, la constatation des preuves, des signes et des présomptions de votre présence en permanence, voire votre résidence dans votre lieu de travail, et éventuellement recueillir les témoignages divers des personnes qui attestent que vous travaillez dans cette ferme de quelle date jusqu’à aujourd’hui.  Enfin, avant de quitter votre lieu de travail définitivement, je vous conseille de notifier cette décision à votre employeur en lui impartissant un délai de 48h pour dégager votre responsabilité en tant que gardien des lieux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *