«My tailor is rich…

«My tailor is rich…

Elles me sont revenues à l’esprit aussitôt après avoir lu cette magnifique info qui nous apprend qu’après l’ère de l’arabe pour tout le monde, notre enseignement allait bientôt entrer dans celle de l’anglais pour tous. 

Vous avez sûrement envie de me demander de ce que je pense de cette révolution linguistique, mais également, pourquoi le cacher, politique. Je vais vous répondre. D’abord, je suis étonné – sans être très surpris –  qu’on ait attendu autant de temps pour prendre une décision qui tombe sous le sens et qui va dans le sens de l‘histoire et de l’économie.

L’anglais a et a toujours été une grande langue à l’étendue universelle. Pourtant, elle est restée chez nous aussi marginale que le latin ou le grec chez nos ex et toujours amis Hexagonaux. Et justement, je pense qu’ils ne vont pas très bien prendre ce revirement. J’ai même peur que certaines (mauvaises) langues ne se délient de nouveau. Maintenant, je voudrais vous dire un dernier mot : I am very happy… What about you?

See you tomorrow.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *