Plus on est de partis…

Plus on est de partis…

L’UNION. Tu parles! Une union qui part en miettes, ou plutôt en particules !  Je vais vous le dire franchement : je m’en veux de rigoler sur un truc comme ça. D’abord, c’est un problème très sérieux

– même si c’est souvent ce qui est sérieux qui prête à rire – et ensuite parce que pendant longtemps, j’ai cru en ce parti au point de croire, comme d’ailleurs la majorité des gens qui y sont, que c’est celui qui allait nous faire voir le grand soir.

Non, je n’en étais jamais membre – parce que j’étais toujours ailleurs, mais toujours quelque part à gauche – mais j’y avais beaucoup de proches, beaucoup  d’amis, et plus tard, beaucoup d’anciens «camarades» (comprend qui pourra).

Qu’on soit d’accord avec lui ou pas, qu’on aime ou qu’on n’aime pas certains de ses dirigeants, on ne pouvait pas ne pas reconnaître que l’USFP est une pièce maîtresse sur l’échiquier politique marocain. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, quelles que soient les motivations des partants, il est en train de perdre échec et mat. C’est à en pleurer…

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *