Point de vue : 300 jeunes en route pour l’avenir

Point de vue : 300 jeunes en route pour l’avenir

Durant 3 jours, du vendredi 5 au dimanche 7 octobre, 350 jeunes venus de différents pays du bassin méditerranéen vont se retrouver pour réfléchir, apprendre, débattre, proposer…dans le but de contribuer à un avenir commun.

En effet, 200 jeunes Marocains et 150 jeunes venus de France, Algérie, Libye, Tunisie, Espagne… vont durant cette 4ème édition du Forum méditerranéen des jeunes leaders qui se tient à Essaouira travailler sur le thème «Réinventer la transmission, un défi du monde contemporain».

Ces jeunes issus du mouvement associatif de terrain représentent cette génération de jeunes engagés ayant réussi à s’investir sur les réseaux sociaux tout en privilégiant leur ancrage de terrain, dans leurs communes, leurs quartiers ou leurs écoles, ce qui, avouons-le, est aujourd’hui une sorte d’exploit, tant pour beaucoup le Web est devenu, aujourd’hui, le seul lieu d’investissement. Pourquoi, cette année, ce thème de la transmission ? Eh bien car elle permet de créer le socle d’une identité de groupe. La famille, la tribu, la Nation… sont toutes nées de la transmission. Qu’il soit question d’adhérer à un modèle, à une idée, la transmission est créatrice de sens, de durée, de cohésion.

Transmettre est la mission des parents qui élèvent leurs enfants, des professeurs qui les éduquent. C’est la mission de l’écrivain, du maître de musique, celle du cuisinier qui livre ses recettes, celle de l’artiste, du peintre, du danseur, du comédien…

A l’heure du tout connecté, médias traditionnels et réseaux sociaux deviennent les vecteurs obligés d’un flux continu.

Avec le développement d’Internet tout le monde a désormais la possibilité de transmettre ou relayer des informations, des savoirs, des opinions, des indignations, des modes, ou des engagements. Nous avons basculé dans une ère nouvelle où tout circule quasi instantanément, où se mêlent dans un chaos grandissant nouvelles, idées, rumeurs, canulars, piratages …

Comment donc choisir, comment se forger une opinion ?

Le grand paradoxe de notre époque réside dans le fait que malgré la révolution numérique, nous traversons une crise de la transmission d’une ampleur sans précédent.

En bref qu’est-ce qui dans ce grand chambardement permettra aux jeunes d’aujourd’hui et de demain de devenir citoyens du monde tout en continuant à être Marocains, Français, Tunisiens…?

Comment créer du commun tout en préservant nos spécificités ?

Ce forum je l’ai rêvé pendant longtemps et c’est lors d’une visite au Maroc de françois Lamy -alors ministre de la ville de François Hollande- que j’ai proposé l’idée. L’équipe de l’ambassade de France, notamment Jean Marc Berthon alors conseiller culturel à Rabat et aujourd’hui conseiller de la cellule diplomatique du président Macron, M.André Azoulay, Conseiller de SM le Roi , Jean François Girault, ambassadeur de France au Maroc, et Elisabeth Guigou, présidente de la Fondation Anna Lindh, ont su donner à ce concept une valeur concrète et porteuse de sens, en partenariat avec Marocains Pluriels, l’association Essaouira Mogador et la Fondation Sekkat.

Pendant 3 jours ce forum permet à ces jeunes de participer à des conférences et des ateliers de haut niveau, animés par des personnalités reconnues.

Le but est d’enrichir leur bagage personnel puisqu’ils seront les leaders de demain, quitte à eux, ensuite de retransmettre et mettre en pratique ce qu’ils ont appris aux jeunes de leurs associations, leurs quartiers, leurs écoles…

Je voudrais conclure d’un mot personnel : ce forum est et restera pour moi, sans doute l’une de mes plus belles contributions au devenir de jeunes, porteurs du futur de notre pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *