Point de vue : Campagne «Sois jeune, sois civique !»

Point de vue : Campagne «Sois jeune, sois civique !»

Le label «Morocco L’Ghedd», label associatif par, pour et avec les jeunes – en partenariat avec Hit Radio – a lancé le 8 février un concours baptisé «Sois jeune, sois civique».

Morocco l’Ghedd regroupe déjà une dizaine d’associations de jeunes : Marock’Jeunes à Marrakech, Oriental Leaders à Oujda, Marocains Pluriels et les 109 à Casa, Par-Delà les Remparts à Fes, Moga’Jeunes et MogaWorkout à Essaouira, Hip-Hop Family à Rabat, Carrefour des cultures urbaines à Salé, Jeunes Culturois à Tanger.

Et ils ont invité les jeunes marocain(e)s à organiser individuellement des actions civiques, sur le terrain, puis à en publier les photos ou vidéos sur Facebook, où les internautes doivent voter – en likant- les 3 actions plébiscitées devant ensuite recevoir un prix.

Les objectifs de cette campagne sont multiples: bien évidemment sensibiliser la jeunesse à la citoyenneté, au comportement civique ; montrer sur les réseaux sociaux des exemples valorisants, des images positives de notre jeunesse (face notamment à la violence des images de hooliganisme) ; prouver à notre classe politique, les élus, les décideurs que notre jeunesse est active, présente, mobilisée lorsque l’on sait s’intéresser à elle et enfin susciter émulation et prise de conscience chez les jeunes.

Pour avoir vu les résultats – photos et vidéos- des jeunes ayant participé au concours, je vous avoue qu’il y a de quoi être fier. D’abord des actions ont été réalisées un peu partout dans le pays : Casablanca, Rabat, Fès, Essaouira, Settat, Marrakech, Oujda, Salé, et surtout les actions menées sont vraiment magnifiques, diverses, inventives : par exemple c’est Hamza qui sur le parking d’un supermarché incite les clients à ranger les caddies dans leur box, après utilisation, c’est Rima qui emmène un coiffeur dans une Maison de retraités, c’est Mohamed qui utilise son footing pour collecter les détritus qui jonchent la forêt, tout comme des jeunes de Rabat qui décident de ramasser les mégots qui pullulent sur le sol, c’est Wiam ou Youssef ou Ayyoub qui nourrissent des animaux des rues, c’est Moussine qui aménage un espace vert à El Hank et y dépose des bacs à eau pour les chats vagabonds, c’est Malika qui s’en va lire des contes dans une école primaire, ce sont 3 jeunes frères et sœurs Nawal, Hatim et Younes qui offrent un repas à des compatriotes démunis ou encore Fadwa qui organise une activité au sein d’un orphelinat… bref, beaucoup de volonté, d’empathie et de cœur chez tous ces jeunes qui se sont mobilisés.

En fait, en voyant toutes ces actions je me suis pris à rêver de ce que pourrait devenir notre société si enfin les politiques, les élus s’intéressaient à notre jeunesse, s’ils cessaient de considérer les jeunes comme des «barhouchs», si enfin les Maisons de jeunes retrouvaient la fonction qui est la leur, si les différents programmes électoraux proposaient des choses concrètes en matière de jeunesse, de culture, de libertés individuelles…

Dans tous les domaines aujourd’hui les jeunes s’investissent, innovent, inventent, tentent de faire évoluer les mentalités, de faire progresser notre pays… et dessinent un nouveau modèle de société dans lequel nous vivrons mieux ensemble, mais dans le même temps ils montrent une défiance croissante pour les politiques, il est urgent si l’on veut une participation réelle aux futures échéances électorales de considérer que les citoyens – et les jeunes en particulier – ont besoin de se sentir pris en compte, concernés, respectés !

Lors du match AS FAR contre Raja à Rabat des violences ont éclaté faisant blessés et dégâts matériels, des associations de jeunes ont proposé de créer un «Corps de Casquettes blanches» pour lutter contre le hooliganisme, qui a pris en considération leur idée, qui leur a répondu ?

Samedi prochain, le 22 février, un nombre incroyable de jeunes issus de milieu très populaire vont une fois de plus nous montrer ce dont ils sont capables : adeptes du Street Workout, à Essaouira, ils s’entraînent, seuls, depuis des mois sur des barres fixes et des barres parallèles à effectuer des acrobaties incroyables. Ils ont atteint un niveau extraordinaire -uniquement a force d’endurance – ils vont donc faire une démonstration publique de leurs talents sur du matériel neuf, offert par un mécène sensible à leur esprit de dépassement de soi…

Soyons à la hauteur de leurs attentes, tant et tant d’énergies se perdent dans les méandres de notre inertie.

Il y a quelques jours SM le Roi a inauguré la plate-forme des jeunes «Argana» -pour l’écoute et l’orientation – à Ait Melloul, en paroles et en actes SM le Roi met la jeunesse au cœur des priorités, aux maillons intermédiaires : autorités locales, élus, administration… de mettre cette volonté en pratique !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *