Point de vue : Citoyen’itude !

Point de vue : Citoyen’itude !

Une fois de plus la jeunesse trace la voie, après avoir investi les créneaux de la culture, du social, de l’humanitaire, les jeunes membres des associations réunies sous le Label Morocco l’Ghedd – Marock’Jeunes à Marrakech, Par-Delà les Remparts à Fès, Les 109 à Casa, Hip-Hop Family et Hand to Hand à Rabat, Oriental Leaders et Passagers à Oujda, Anaya à Ouarzazate, Rassemblance à Paris et MOGAJeunes à Essaouira – ont décidé de s’engager également dans le créneau du civisme en initiant une série d’activités baptisées «Citoyen’itude».

Ce samedi ils étaient des centaines à aller à la rencontre des automobilistes, des camionneurs, des motards… afin de lancer leur opération «Bon conducteur, je m’engage», ils leur offraient un autocollant, à apposer sur leur pare-brise, réalisé par un jeune graphiste de leurs rangs et leur remettaient un manifeste comportant en arabe et en français les 10 règles fondamentales à respecter sur la route.

Moussa Laarif de l’association Hip-Hop Family et Achraf Tamlakoutan de l’association Par-Delà les Remparts expliquaient sur les ondes de la radio nationale que face aux chauffards, aux imprudences, aux véhicules hors-d’état et aux incivilités en tout genre nous avions tous un rôle à tenir afin que l’un des fléaux les plus meurtriers de notre pays soit combattu ! «Combien de victimes, combien de morts, combien de personnes handicapées à vie… les routes au Maroc sont assassines et nous en sommes tous – d’une façon ou d’une autre – responsables. Pourtant un respect strict du code de la route, le respect d’autrui, le respect du vivre-ensemble, le respect de la loi… contribueraient à réduire considérablement un tel cruel bilan».

La démarche de ces jeunes est bénévole, civique, militante, porteuse de valeurs… tout dans cette action a été rédigé, conçu, payé par ces jeunes (les autocollants étaient offerts aux conducteurs gracieusement).

L’accueil réservé à ces jeunes sur le terrain a été formidable et le dialogue avec la population auquel j’ai assisté était très très riche d’enseignements.

Notre jeunesse donne l’exemple, pour le bien commun ! Hélas -et là je voudrais me permettre un réel «coup de gueule» – quand les décideurs en tout genre et notamment les élus se rendront-ils compte de l’urgence absolue qu’il y a à non seulement prendre en compte les aspirations de nos jeunes, mais également à leur donner les moyens de leur talent, de leurs espoirs, de leurs besoins.

Le drame des corps de ces jeunes rejetés sur la plage de Mohammedia – victimes des mirages de l’immigration et des passeurs assassins- ne vient-il pas une fois de plus nous alerter de façon cruelle : notre jeunesse est «au bout du rouleau», une grande partie d’entre elle a perdu espoir, Dieu merci ils sont cependant nombreux -à l’image des jeunes de Morocco l’Ghedd- à s’accrocher, à continuer d’y croire et à agir ; il faut vite leur tendre la main, eux seuls par leur engagement, par leur rôle de leaders, par leur enracinement sur le terrain sont capables de tirer l’ensemble de la nouvelle génération vers le haut.

Il y a urgence !!!!

Je vous livre ici le texte du manifeste distribué ce week-end aux conducteurs :

«Citoyen’itude»… Pour que nous transformions notre soicété, sur le terrain !

Code du bon conducteur : 10 règles

– La limitation de vitesse je respecterai

– Au bon état de mon véhicule je veillerai

– Le klaxon au minimum j’utiliserai

– Feux rouges, stop, priorités, sorties des écoles… je marquerai

– Les injures je n’utiliserai

– Ni sur les trottoirs, ni sur les passages piétons, ni sur les espaces réservés «handicaps»… je ne stationnerai, ni ne me garerai

– Ma ceinture et celle de mes passagers j’attacherai

– Les sens interdits, les bandes d’arrêt d’urgence je n’utiliserai

– Les piétons et les deux-roues je considérerai

– Mes déchets par les fenêtres je ne jetterai

Pour être un bon conducteur : Respect, prudence, politesse, citoyenneté… je respecterai !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *