Point de vue : Grain de sel

Point de vue : Grain de sel

Un nouveau rendez-vous «pour construire» !

Nous sommes devant une situation paradoxale, rarement la vie politique aura connu une telle apathie, rarement l’absence de concertation, de dialogue, de discussions en profondeur aura été aussi flagrante et pourtant jamais la nécessité de débattre n’aura été aussi urgente.

Certains disent notre population anesthésiée, or je constate chaque jour -sur le terrain- qu’il n’en est rien, il suffit pour s’en convaincre de voir l’affluence considérable que déplace par exemple Sanaa El Aji dans chaque ville où elle se rend, pour parler de son livre «Sexualité et célibat au Maroc».

Le public est au rendez-vous et avide de discussions, j’en ai personnellement fait l’expérience durant 5 ans avec «Le Café Politis», durant lesquels Marocains Pluriels a réussi à créer l’événement chaque mois en organisant des rencontres passionnées et passionnantes, où toute une génération s’est frottée et initiée à la technique du débat grâce à ce rendez-vous…

Le Café Politis a d’ailleurs suscité bien des vocations et une multitude de Cafés Citoyens, Cafés Culturels, Cafés Rencontres ont vu le jour avec plus ou moins de succès. Il faut reconnaître cependant qu’aujourd’hui il est temps de renouveler le style : la formule «tribune avec des intervenants qui s’expriment et un public qui écoute et intervient en fin de discussion» est devenue obsolète, notamment pour les jeunes générations avides de s’exprimer. Échanger, dialoguer, débattre sans langue de bois est indispensable mais il est urgent de renouveler le genre et de parler pour construire: le constat est connu, c’est de propositions concrètes, de solutions, d’écoute que nos concitoyens ont besoin aujourd’hui.

Les jeunes veulent pouvoir s’exprimer et être entendus !

Le secret des actions réussies ? Le renouvellement !

Rien n’est pire -y compris dans le domaine associatif- que la routine, l’habitude, le copié-collé… pour rester attractif, un mouvement, une association, un collectif doivent savoir innover, sortir des sentiers battus, adapter leurs actions aux évolutions de la société -d’autant plus lorsqu’il s’agit de la jeunesse. S’enfermer dans un schéma immuable conduit au désintérêt.

Il faut donc à la fois combiner la fidélité à ses objectifs, ses principes, ses valeurs et en même temps faire preuve d’inventivité: le «génie» étant de savoir durer.

Marocains Pluriels veut aujourd’hui relancer la formule du débat – indispensable à une société pour avancer- tout en innovant. C’est pourquoi ils ont choisi de créer un événement mensuel de rencontre et d’échanges, appelé «Grain de sel», qui sera axé autour d’un seul invité sur une thématique d’actualité, qui aura toute lattitude pour exprimer et défendre son point de vue puis sera ensuite placé en vis-à-vis avec des interlocuteurs différents: 4 jeunes d’associations diverses, qui chacun(e) à son tour pourra exposer son opinion en accord ou non avec celle de l’invité et 1 journaliste qui ponctuera la rencontre aves ses questions.

Par ailleurs il est temps de concilier le réel et le virtuel, le terrain et les réseaux sociaux : l’un et les autres doivent être complémentaires et s’enrichir mutuellement : ainsi chaque édition sera organisée sous forme d’un plateau télévisé avec un vrai public et diffusé en direct sur Facebook, ce qui permettra également les questions des internautes, une rubrique baptisée «Interpellations» aidera à sortir des discours convenus

Pour cela c’est tout un travail d’équipe qui se concrétisera : à Marocains Pluriels s’associeront K-Prod -société du jeune Mohamed Kabbaj spécialisé dans le «live»- ainsi que Hit Radio et l’IFC puisque l’espace sera celui si convivial de sa cafétéria et de son jardin. Toutes les associations de jeunes sont les partenaires logiques de Grain de Sel – déjà Droit de Cité, MPj, En’Vie, Jeu’Nass, Par-delà les Remparts, Passagers, Marock’Jeunes… en sont les acteurs naturels.

Le 1er rendez-vous est fixé au samedi 21 avril, chacun(e) est invité(e) à «ajouter son grain de sel» !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *