Point de vue : Le pouvoir magique d’une photo

Point de vue : Le pouvoir magique d’une photo

Un grand hebdomadaire français a choisi pour slogan «Le poids des mots, le choc des photos», aujourd’hui le Web pourrait dire «le choc et le poids des photos 

Il nous arrive à tous de décrier les méfaits dés réseaux sociaux, de dénoncer les dérives que la Toile peut engendrer, à juste titre car mal utilisée elle peut porter le pire en elle et les exemples pullulent.

Aujourd’hui je voudrais parler du meilleur. Il aura suffi que Youssef Chehbi, jeune avocat très suivi sur facebook, publie une photo pour qu’une avalanche de réactions le submerge. Il faut dire que dans sa «crudité», dans sa nudité -cette photo étant dépourvue de tout artifice- l’image bouleverse : on y voit un jeune garçon amputé d’une jambe, marchant avec des béquilles, et portant un maillot de foot aux couleurs du Raja et portant le numéro 5 au nom de son joueur adulé El Yamiq. La légende postée par Youssef dit tout dans sa simplicité : «Casa cet après-midi …. ce petit gavroche allant au stade voir le match de son équipe…rien à rajouter», et il est vrai que la photo se suffit à elle-même, elle bouleverse, elle émeut, elle trouble, cependant elle n’inspire pas la pitié, non ce qu’elle inspire est plus beau, plus fort, à titre personnel elle m’a inspiré ces simples mots «Petit bonhomme qui ne renonce à rien, respect et admiration !». Cette photo si forte a fait le tour des réseaux sociaux, je l’ai transmise au groupe «Génération Coupe du monde» qui en a fait sa Une, j’aurais aimé que la Task Force de la Fifa venue nous «inspecter» voit cette photo pour rétablir sa vision de nous, trop préconçue en bien des domaines.

Un jeune internaute, Ghali Bouabid, postant d’ailleurs un commentaire très inspiré : «Le football transcende les gens de partout dans le monde et ce toutes classes sociales confondues. C’est une réelle source de joie et de bien-être pour les jeunes mais aussi les moins jeunes, ceux qui prennent du plaisir à voir de beaux gestes tous les week-ends avec l’ambition de pouvoir les réitérer la semaine qui suit lors de matchs entre amis. Mais aussi pour ceux qui n’ont plus la chance de pouvoir pratiquer leur passion et qui, une fois par semaine, ont l’opportunité (et le courage) d’aller rêver et en quelque sorte, le temps d’un match, de mettre de côté la réalité des tracas du quotidien. J’ose penser que cela doit participer du message qui veut être transmis par cette photo très touchante.»

De mon côté j’ai alors posté la photo de ce petit bonhomme avec cette simple légende : «Merci à Youssef Chehbi pour cette photo de ce grand petit bonhomme, si quelqu’un parmi vous sait où le trouver je pense que nous pourrions tenter quelque chose pour lui, une prothèse peut-être…» et là encore je ne m’attendais à tant et tant de réactions. J’ai été contacté de partout, jusqu’au joueur de foot, Jaoued El Yamiq, évoluant aujourd’hui en Italie qui souhaite entrer en contact avec le petit. La puissance de cette photo est phénoménale et les sentiments qu’elle inspire sont nobles, alors aujourd’hui la «bouteille à la mer» est lancée, et la vie, l’avenir du petit peuvent en être bouleversés.  Dès l’identité de ce petit bonhomme retrouvée par Youssef Chehbi nous contacterons les personnes -sérieuses- qui se sont proposées pour lui venir en aide et ferons tout pour que ce récit vrai prenne les couleurs d’un beau conte, un conte qui mariera réel et virtuel, pour le meilleur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *