Point de vue : Opération «ihtiram» (respect)

Point de vue : Opération «ihtiram» (respect)

Le 31 décembre au soir alors que nombreux seront ceux d’entre nous qui fêteront le passage à la nouvelle année en famille, entre amis, chez soi, au restaurant, dans un hôtel… eux veilleront sur notre sécurité !

Bien sûr ils le font tout au long de l’année mais ce soir-là tout particulièrement leur tâche sera solitaire et solidaire.

Ils nous protègent !!!!

Ils ce sont les policiers, les éléments du plan «Hadar», les membres des services de sécurité…

Les jeunes bénévoles des Associations réunies sous le Label Morocco l’Ghedd ont choisi de leur rendre hommage à leur façon : Marock’Jeunes à Marrakech, Oriental Leaders à Oujda, Marocains Pluriels et les 109 à Casa, Par-Delà les Remparts à Fès, Moga’Jeunes à Essaouira, Hip-Hop Family à Rabat, Carrefour des cultures urbaines à Salé, Jeunes Culturois à Tanger leur offriront donc au soir du 31 décembre et au matin du 1er janvier un «taguia» sur lequel sera gravé «ihtiram» (respect).

Chaque citoyen(ne) peut bien évidemment se joindre à cette initiative, là où il vit : sa ville, sa commune, son quartier : une écharpe, un bonnet, une fleur, un mot de remerciement, un sourire… tout signe de reconnaissance est le bienvenu.

Chacun(e) le fera selon son ressenti, l’important étant que le soir du 31 décembre ou le 1er janvier nous montrions à nos forces de l’ordre et nos services de sécurité -alors que l’ombre du terrorisme pèse sur le monde – que nous leur sommes reconnaissants et qu’ils ont droit à toute notre gratitude et tout notre soutien…

Que l’initiative vienne de jeunes est un beau symbole, il est évident -et cela est vrai dans tout pays- que les rapports entre la police et la jeunesse sont souvent sujets à tension, et donc que des jeunes militants associatifs songent à rendre hommage aux policiers montre qu’au-delà des péripéties de la vie au quotidien, le respect est là !

Et qu’au souci de la DGSN et tout particulièrement de son directeur général Si Hammouchi de faire de notre police une «police de proximité» répond le désir de notre jeunesse -et de nos concitoyens en général- de saisir la main tendue pour un véritable «partenariat civique». Les réactions des internautes suite à la publication de ces jeunes sur les réseaux sociaux montrent que le degré de maturité que nous visons en ce domaine progresse rapidement.

En voici quelques-unes :

«Très bonne initiative. Notre police au pluriel mérite tout le respect»

– «Oui c’est une excellente initiative. Une bonne poignée de main pour leur faire savoir qu’ils ont tout notre respect et notre admiration. Allons-y»

– «Oui là au moins on est loin de l’agressivité ressentie ailleurs»

– «Mon entourage et moi-même reconnaissons votre parfait travail vous déployez de gros efforts pour assurer la sécurité et la sérénité à notre beau pays. Nous vous félicitons.»

– «Veuillez recevoir toute notre gratitude et notre respect, grâce a vous nous nous sentons en sécurité, bravo». Mardi soir et mercredi matin soyons donc nombreux à avoir un geste de gratitude envers nos policiers, il marquera ce pacte de confiance qui nous lie. De mon côté, en tant que militant associatif -de terrain- qui a la chance d’avoir ce rendez-vous hebdomadaire avec vous tous qui me lisez -bien que je ne sois pas journaliste- je voudrais vous adresser -à vous et à tous nos concitoyens- mes vœux sincères de bonne et heureuse année 2020 et souhaiter le meilleur pour notre Roi et notre pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *