Point de vue : Parier sur la confiance !!!

Point de vue : Parier sur la confiance !!!

C’est en habituant les nôtres à des formes innovantes d’actions que nous «bousculerons» sans provocation mais avec obstination et finirons par installer une vie en société plus harmonieuse en étant plus respectueuse des idées d’autrui.

«Fik lberd, Hak Khoud» !

Ce slogan est apparu sur les réseaux sociaux il y a quelques jours, à l’initiative de plusieurs associations : Les Passagers à Oujda, Marocains Pluriels et Marocains Pluriels juniors à Casablanca, Marock’Jeunes à Marrakech, Vent Nouveau à Essaouira, Horizons à Mohammedia, Par-delà les Remparts à Fès, en effet de jeunes militants associatifs souhaitant lancer le mouvement de solidarité pour cet hiver avec les «sans-abri» ont souhaité innover en accrochant aux arbres de leurs villes les vêtements qu’ils souhaitaient offrir aux personnes souffrant du froid.

Cette forme d’action avait été initiée au Canada, en Bulgarie… et avait rencontré un grand succès.

Bien sûr en lançant cette forme de mobilisation ces jeunes étaient bien conscients qu’ils prenaient plusieurs «risques» : d’abord celui de déranger (toute action innovante suscite des réactions de rejet chez certains) mais aussi celui de voir des citoyens nullement dans le besoin se saisir des vêtements ainsi offerts !

C’est donc en toute connaissance de cause que ces jeunes ont choisi d’assumer ces pièges, préférant faire le pari de la confiance !

Plutôt que de collecter des vêtements et de les distribuer (ce qui est bien sûr une forme de solidarité tout à fait respectable) ils ont fait un choix différent et fait le pari de la confiance, voulant en effet ajouter au geste de solidarité celui de la sensibilisation et de l’éducation, expliquant aux citoyens rencontrés tout au long de leur mobilisation que les vêtements ainsi accrochés étaient destinés aux nécessiteux et qu’il appartenait à chacun d’y veiller !

De la pédagogie, voilà ce dont nous avons besoin, car si nous n’innovons pas, si nous ne sortons pas des sentiers battus nous n’avancerons jamais, et c’est à coup d’initiatives telles que celles-ci que nous réussirons à «éduquer», à instaurer le sens des responsabilités et à faire que les règles de vie en société soient acquises et respectées !

Certes, les réseaux sociaux ont porté leur lot de débilités habituelles : certains n’hésitant pas à écrire qu’une telle action (parce qu’initiée dans d’autres pays) était copiée sur celle de «koufars» (mécréants) !!! Comment donc a-t-on pu en arriver à de telles inepties ?

Et c’est aussi à cela que l’on mesure la force et la nécessité de telles opérations !

C’est en habituant les nôtres à des formes innovantes d’actions que nous «bousculerons» sans provocation mais avec obstination et finirons par installer une vie en société plus harmonieuse en étant plus respectueuse des idées d’autrui.

C’est aussi ce que fait le collectif #masaktach en lançant cette opération «Si l’on te harcèle, alors siffle» : des milliers de sifflets ont ainsi été distribués aux femmes dans une multitude de villes, afin de les inciter lorsqu’elles sont harcelées à siffler, pour alerter, pour dénoncer, pour désigner le harceleur !

Là aussi c’est bel et bien à un changement des mentalités que ce collectif s’attache…

#FikLberdHakKhoud ou bien #Masaktach il faut soutenir et relayer de telles initiatives car c’est à ce prix que nous sortirons du marasme dans lequel baigne notre société et il faut saluer haut et fort les jeunes qui sont à l’origine de telles mobilisations car ce sont eux qui nous feront avancer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *